Qu’est-ce que la Pentecôte orthodoxe ?

Étroitement liée à l’ascension et pâques, la pentecôte orthodoxe est l’une des fêtes les plus importantes dans le christianisme, qui symbolise la naissance de l’église chez tous les fidèles.

Chaque année, les chrétiens du monde entier se réunissent dans les chapelles, églises et cathédrales pour célébrer la Pentecôte orthodoxe. Quelles sont les origines de cette célébration purement religieuse ? Ses spécificités ? Ou encore sa signification ? Nous vous proposons un décryptage complet de la pentecôte, célébrée le dimanche 12 juin 2022 dernier.

Les origines de la Pentecôte orthodoxe

Cela va peut-être vous surprendre, mais la pentecôte doit ses origines à une célébration juive, que l’on appelle « Fête de Pessah ». C’est un peu comme une version de Pâques juive.

Au départ, pentecôte était une fête païenne, symbolisant la célébration de la moisson du blé en Israël. Plus tard, cette même célébration perdit son sens agricole et fut assimilée par les juifs comme le don de la Torah par Dieu sur le mont Sinaï.

Dans la bible, la pentecôte fait référence au moment où les apôtres reçoivent le Saint-Esprit au Cénacle.

Selon « Les actes des apôtres » après cet événement, les apôtres du Christ sortent de la salle où il les avait réunis, témoignant des enseignements de Jésus-Christ, le sauveur et répandant la parole de Dieu dans le monde. C’est à partir de là, que les premiers chrétiens furent baptisés, ce qui a été un point de départ pour la communauté chrétienne ainsi que l’église.

Aujourd’hui, la pentecôte orthodoxe est un symbole de la venue de l’Esprit-Saint chez les catholiques, faisant naître la religion chrétienne ainsi que l’église.

Cette célébration est toujours fêtée 50 jours après Pâques. Mais comme les catholiques et les orthodoxes ne fêtent pas Pâques le même jour, la Pentecôte connaît aussi un décalage.

dimanche de pentecote orthodoxe
célébration d’un dimanche de Pentecôte orthodoxe

Qu’est-ce que la Pentecôte orthodoxe ?

Vous l’aurez compris, la pentecôte orthodoxe est la célébration de la venue du Saint-Esprit, qui est le point de départ pour la religion chrétienne et le début de l’Église.

Pentecôte doit son étymologie du mot grecque « pentêkostề », qui signifie le 50éme jour après Pâques.

Jésus de Nazareth, ainsi que des disciples qui comprennent les douze apôtres étaient réunis pour la Cène lorsque la troisième personne de la trinité « Le Saint-Esprit » se dévoila chez la foule de fidèles. Cela marqua le commencement de l’église que nous célébrons chaque année un dimanche, entre le 10 mai et le 13 juin. Tout cet épisode est relaté dans le cinquième livre du nouveau testament « Actes des apôtres ».

La Pentecôte est aussi très liée à l’ascension, car ces deux célébrations annoncent la venue du Saint-Esprit. Jésus-Christ avait annoncé à ses apôtres quelques jours avant l’effusion du Saint-Esprit la venue d’une force durant l’ascension, d’où le lien étroit entre ces deux célébrations chrétiennes.

En plus de symboliser la naissance de l’église, la pentecôte chrétienne marque aussi le couronnement de la période pascale, une célébration qui doit son origine à une fête juive nommée « Chavouot ».

Comment la Pentecôte orthodoxe est célébrée ?

Cette célébration religieuse est aussi une période de joie et de bonheur, durant laquelle les fidèles prient le créateur et s’adonnent à la lecture des écrits bibliques. Parmi les nombreuses traditions pour célébrer la pentecôte orthodoxe, nous avons :

  • Les messes chantées ;
  • Des lancers de pétales de roses sur les fidèles durant la séquence à l’église ;
  • Les vêpres « Des prières chrétiennes du soir ».

Juste après le dimanche de Pentecôte, une période de carême se met en place, que l’on appelle « Jeûne des apôtres », une pratique fondamentale dans les églises orthodoxes.

En France, la célébration de la Pentecôte orthodoxe se fait dans les lieux cultes, à l’église par exemple, où se réunissent les fidèles un dimanche pour effectuer des lectures de témoignages d’apôtres et de l’ancien testament, qui se finit toujours par une communion.
Une tradition particulière qui fait le charme de cette célébration est la décoration des églises et autres lieux de prières avec des branchages, fleurs et plantes pour en faire des espaces verts où jaillit la vie.

À souligner que la pentecôte orthodoxe est un jour férié, faisant partie des onze jours fériés reconnus par la législation française. Cette fête est mobile, car sa date est variable tout comme Pâques.

Pentecôte orthodoxe et Pentecôte catholique : quelle est la différence ?

Les célébrations de la pentecôte orthodoxe et de la pentecôte catholique se font de la même façon et symbolisent toutes deux la venue du Saint-Esprit. Trouver des divergences entre ses deux fêtes religieuses est donc compliquée.

La principale différence qui réside dans cette célébration est la conception de l’Esprit-Saint. Dans les églises orthodoxes, l’Esprit-Saint ne descend que du père, alors que chez les catholiques, c’est bien du père et du fils que l’Esprit-Saint se dévoile.

C’est aussi dans la célébration de cette tradition qu’il subsiste quelques différences entre les catholiques et les orthodoxes. Tous deux fêtent la Pentecôte 50 jours après Pâques, et ce, même si les dates de la célébration de Pâques ne sont pas les mêmes chez les orthodoxes et les catholiques. Cela implique que la pentecôte orthodoxe ne tombe pas à la même date que la pentecôte catholique.

Durant la Pentecôte catholique, les fidèles se prosternent, genoux à terre, comme signe d’humilité face au Seigneur, alors que les protestants ne pratiquent pas la génuflexion.

Autre différence flagrante, c’est le jeûne qui est pratiqué par les fidèles orthodoxes juste après le dimanche de la Pentecôte, jusqu’à la fête des apôtres Pierre et Paul. Cela n’est pas le cas dans la pentecôte catholique.

Gregoire

Grégoire, 40 ans, papa de 2 enfants, je m'intéresse à tout ce qui touche de prêt ou de loin à la religion. Dans mes articles, je réponds à toutes vos questions sur dieux, la bible, les saints et les évènements liés au christianisme.