Qu’est-ce que l’Ascension ?

Figurant parmi les plus grandes dates du calendrier catholique, l’Ascension, située entre Pâques et la Pentecôte, est une fête qui célèbre l’ascension de Jésus-Christ vers son père. Après être ressuscité, Le Fils de Dieu est resté 40 jours sur terre afin de revoir ses disciples une dernière fois avant l’Ascension.

En France, cette fête est célébrée le jeudi de la 5ᵉ semaine suivant la fête de Pâques, annonçant l’arrivée de la fête de la Pentecôte dix jours plus tard. Pour en savoir plus sur la fête de l’Ascension, son origine et comment la célébrer, voici toutes les informations nécessaires dans l’article suivant.

La fête de l’Ascension : qu’est-ce que c’est au juste ?

Au cours de la fête de l’Ascension qui intervient 10 jours avant la Pentecôte et 40 jours après le dimanche de Pâques, l’Église catholique célèbre l’ascension du Christ vers Dieu. C’est en 1905 que le jour de l’Ascension est reconnu comme jour férié en France, s’inscrivant ainsi définitivement comme une extension des fêtes de Pâques et de la Pentecôte. C’est une journée chômée payée depuis plus d’un siècle maintenant.

En s’élevant au ciel pour rejoindre son Père Dieu, le Christ accomplit ainsi parfaitement le sens de la résurrection qui consiste à entrer dans la gloire du Tout Puissant et de vivre dans son Amour avec son corps. Avant son Ascension, Jésus-Christ a promis à ses disciples qu’il avait vus pour la dernière fois qu’ils allaient recevoir une force particulière, celle de l’esprit saint. Même s’il n’est plus sur terre, il est ainsi plus près de chacun de cette manière.

De plus, la fête de l’Ascension est aussi l’occasion pour les fidèles de s’assurer de la promesse de leur propre résurrection, car comme le Christ, nous sommes tous voués à pénétrer dans la gloire du Dieu Tout Puissant. C’est un jour de fête où les prêtres s’habillent en blanc, symbole de lumière, de fête et de joie. Ces vêtements liturgiques entrent dans le cadre de la fête de l’Ascension.

Comment célébrer la fête de l’Ascension ?

Même si la fête de l’Ascension est très importante, il n’y a aucun acte liturgique distinct pour la célébrer dans les églises. Outre les habits des prêtres, aucune cérémonie liturgique précise n’est adoptée lors de la célébration de la messe. Seule exception pour les pratiquants, ils doivent se rendre à la messe exactement comme ils le feraient les jours de dimanche chômés, c’est une obligation à laquelle tout fidèle doit se plier.

En effet, la fête de l’Ascension est une fête de précepte, c’est l’explication principale de l’obligation de se rendre à la messe ce jour-là. La messe de la fête de l’Ascension n’est pas vraiment différente de celles du dimanche, mis à part le fait que les textes choisis par les prêtres traitent de ces faits pour expliquer aux fidèles comment se sont déroulés la résurrection et l’ascension du Christ vers Dieu.

Avec l’homélie du prêtre sur ce thème, il va proposer différents actes des apôtres en complément aux textes de l’évangile pour relater avec fidélité cet épisode marquant de la vie du Christ. Pour ce qui est des monastères, les moines choisissent méticuleusement les prières, les textes chantés et médités pendant les offices nocturnes et diurnes. En bref, tout ce qui est choisi porte sur l’Ascension du Christ vers Dieu.

ascension

Ascension et Assomption : quelle différence ?

Avant de parler de la différence entre ces deux évènements marquants dans l’histoire du christianisme, il faut d’abord s’intéresser aux points communs entre eux. En effet, ces deux termes renvoient à l’ascension, de Jésus-Christ, puis de la Sainte Marie, vers le ciel. De plus, leur ressemblance d’un point de vue phonétique fait que plusieurs personnes confondent ces deux évènements complètement distincts.

Cependant, il est important de savoir qu’il existe certains points de divergence entre l’Ascension et l’Assomption. Pour mieux comprendre chaque évènement, il est impératif de savoir que :

  • L’Assomption marque la montée de la Vierge Marie vers le ciel, évènement qui s’est produit à l’initiative de Dieu en guise de récompense pour Marie pour avoir porté le Christ et l’avoir accompagnée au cours de sa vie ;
  • L’Ascension, quant à elle, concerne l’élévation vers le ciel du Christ à sa propre initiative, en vue de rejoindre Dieu et de vivre dans le bonheur parfait et définitif.

Par conséquent, ce sont deux évènements totalement différents qui se sont produits à des dates différentes. Ce sont néanmoins deux dates de fêtes importantes dans le calendrier catholique, puisque sans la Sainte Marie, l’existence du Fils de Dieu aurait été différente.

Quelle est la signification des cieux ?

L’Ascension du Christ vers le ciel a une signification bien précise, relatée par les Apôtres et en laquelle les fidèles ont foi. Si Jésus-Christ s’est élevé vers le ciel, c’est principalement pour rejoindre son Père et vivre dans son amour à l’infini. Cette montée aux Cieux a été perçue par les Apôtres comme une action spectaculaire qui a permis au Christ de partir vers un état de bonheur suprême auprès du Dieu Tout Puissant.

Ainsi, le Christ ne s’est pas éloigné pour de bon de ses disciples et du reste de l’humanité, mais cette Ascension Lui a permis de se rapprocher encore plus de chacun de nous grâce à sa présence au côté de son père, et ce, à tout jamais. La fête de l’Ascension est donc une occasion pour les fidèles d’en apprendre plus sur cet épisode de la vie du christ, de renforcer leur foi et de se rapprocher du Christ à travers les prières qui lui sont dédiées.

Gregoire

Grégoire, 40 ans, papa de 2 enfants, je m'intéresse à tout ce qui touche de prêt ou de loin à la religion. Dans mes articles, je réponds à toutes vos questions sur dieux, la bible, les saints et les évènements liés au christianisme.