Qu’est-ce qu’Hanouka ?

Hanouka est une fête juive qui rassemble les fidèles et leur donne l’occasion de communier dans la joie. C’est une célébration d’évènement majeur dans la religion juive.

À travers ce texte, nous allons revenir plus en détail sur l’importance et la signification de cette fête juive. Suivez-nous pour remonter aux origines de la célébration !

Qu’est-ce que la fête d’Hanouka ?

Hanouka est une tradition juive qui a lieu durant l’hiver, chaque année. Elle est également appelée « Fête des Lumières » et s’étend sur huit jours. Plus précisément, on la célèbre du 25 kislev au 2 ou 3 tevet (novembre ou décembre, selon le calendrier géorgien). Durant cette fête, les juifs allument des menoras chaque soir, et ils consomment des aliments frits, puis ils prient.

En hébreu, le terme « hanouka » désigne l’inauguration. Cette fête est appelée ainsi, car elle commémore la réinauguration du temple de Jérusalem, mais pas que. Elle célèbre également des miracles qui se sont produits il y a bien des siècles à la même époque.

C’est une fête joyeuse qui fait participer les enfants comme les grands. Une occasion durant laquelle les juifs expriment leur reconnaissance et leur foi envers dieu qui les a protégés et leur a donné le courage de lutter contre les envahisseurs.

L’histoire d’Hanouka

Pour comprendre l’origine de la Fête des Lumières, il faut remonter jusqu’à 300 avant Jésus Christ. Suite à la mort d’Alexandre, empereur de l’Asie, de la Grèce et de l’Égypte, commença une lutte acharnée pour le pouvoir entre ses différents généraux. Elle durera plus de 100 ans et elle se terminera par la victoire des rois séleucides qui s’emparèrent de la majorité des territoires d’Alexandre. Parmi eux se trouve la Judée (le centre d’Israël actuellement). Ces rois vont essayer de s’imposer via l’hellénisation, et c’était sans compter sur les communautés locales, obstinées à résister et à lutter, notamment en Judée.

Vers 170 avant Jésus Christ, le roi Antiochos IV se retrouve au trône. Il va alors imposer aux judéens sa religion, en utilisant des méthodes barbares. Il s’emparât du temple de Jérusalem, le profane et le convertit à l’usage des grecs. Il va également interdire le judaïsme et punir de façon cruelle toute personne qui tente de résister.

C’est alors que prêtre Mattathias et ses fils, dont Judas Maccabe, se rebellèrent et menèrent le peuple juif vers la victoire. Grâce à eux, le temple de Jérusalem fut restauré en -164, et les séleucides chassées en -160.

hanouka
Hanouka ou « la fête des lumières » dans la religion Juive.

Le miracle de la lumière

Durant cette lutte entre séleucides et juifs, il se produit un miracle, le miracle de la lumière, que les juifs commémorent chaque année en célébrant Hanoucca. Il a eu lieu lorsque les juifs ont repris leur temple, et selon le Talmud, il ne resta qu’une seule fiole d’huile lorsque les séleucides sont partis, soit assez pour une seule journée. Cependant, le candélabre continua de brûler pendant huit jours. Un miracle de dieu pour laisser aux juifs le temps de fabriquer de l’huile. C’est dans ce miracle que réside l’essence et la signification d’Hanoucca.

Quels sont les rituels de Hannoucca ?

Hanoucca, c’est un ensemble de rituels sacrés, de choses à faire, mais aussi de choses à ne pas faire durant huit jours.

L’allumage des bougies d’Hanoucca

S’il y a bien un rituel qui est caractéristique d’Hannouca, c’est bien celui-ci. Il célèbre le miracle de la fiole d’huile qui se renouvelait chaque jour pour garder le candélabre allumée.

Ce n’est pas n’importe quel chandelier qui peut servir dans Hanoucca, il faut un hanikke leuchter appelé également henikkee menora ou encore Hanoukkia en hébreu. Il est fait de huit branches ainsi que d’un shamash, une branche servant à allumer le chandelier.

Il est également recommandé d’utiliser des mèches faites de laine ainsi que d’huile d’olive, comme c’était le cas dans le temple de Jérusalem.
Chaque soir, une bougie supplémentaire est allumée après la tombée de la nuit, de telle sorte à ce qu’à la huitième nuit, toutes les lumières seront allumées.

Des chants, des prières et des bénédictions sont également récités au cours de ce rituel. Des cierges sont aussi allumés dans les endroits publics, une façon pour les juifs de manifester leur droit à pratiquer leur culte publiquement, un droit acquis après beaucoup de sacrifices

Manger des aliments frits

Toujours en référence au miracle de l’huile, les juifs consomment des aliments frits durant ces huit jours de Hannoucca. Des beignets frits appelés soufganya sont la tradition en Israël.

Jouer à la toupie

Le dreïdel est une toupie spéciale, dont les quatre côtés sont marqués par des lettres hébraïques. Les enfants jouent à ce jeu pour gagner une récompense, en fonction de la lettre qui apparaît lorsque la toupie s’arrête de tourner.

Quelles sont les valeurs véhiculées par Hanoucca ?

La fête de Hannoucca est l’occasion parfaite pour inculquer aux enfants des valeurs nobles et pour se rappeler du droit chemin. Parmi ces valeurs qui tiennent à cœur aux juifs, on retrouve :

  • Le courage et la bravoure de lutter pour ses convictions ;
  • Le sens de la justice et du droit ;
  • L’importance de la solidarité et de l’union ;
  • La foi et la confiance aveugle en Dieu ;
  • Etre fier de sa religion et l’assumer en plein public.

À présent que vous savez tout de cette fête juive, vous pouvez participer à cette célébration en accoutumé avec son histoire et ses rites. Cela vous permettra d’apprécier pleinement les valeurs dont est chargée cette fête.