Est-ce-que les animaux vont au paradis ?

Beaucoup de croyants se demandent s’ils peuvent retrouver leurs animaux dans la vie éternelle. Chien, chat, hamster ou encore cheval, nos compagnons nous sont parfois, si chers, que seule l’idée de les retrouver de nouveau au paradis peut nous réconforter.

Cette question a tellement été posée par de nombreux chrétiens, que le pape a fini par y répondre. Alors, allons-nous retrouver nos animaux préférés dans la vie éternelle ? Y a-t-il une place dans le paradis pour les animaux ? Le Christ accueillera-t-il nos animaux dans son vaste paradis ? Réponses du chef de l’Église, dans les paragraphes qui suivent.

Est-ce que les animaux ont une âme ?

Par définition, les animaux ont bel et bien une âme. Selon la littérature, le mot âme vient du latin anima qui signifie justement, quelque chose qui donne la vie à un corps et l’anime. Ainsi, si l’on se fie à cette définition, tout être vivant possède une âme, y compris les plantes, selon le grand philosophe, Aristote. Par contre, le saint Thomas d’Aquin affirme que seule l’âme humaine est dotée d’un esprit. Donc, L’Homme est la seule créature intelligente ayant une conscience.

Mais si les animaux ont bel et bien une âme, ressemble-t-elle à celle des humains ? Cette question a commencé à tourner récemment auprès de la communauté chrétienne. Beaucoup, y compris les enfants, se posent les questions : les animaux ont-ils une âme immortelle ? Peuvent-ils aller au paradis comme les êtres humains ?

L’âme dans la Bible

La Bible parle bien évidemment d’âme, dite « nephesh » qui est la partie immatérielle de l’être humain. En revanche, celle-ci fait partie intégrante de la partie matérielle, qui est le corps.

En Occident, l’âme est une notion qui nous vient de la philosophie grecque, des grands philosophes, notamment :

  • Platon ;
  • Aristote ;

Pour Platon, l’âme serait l’essence même du corps. Elle est prisonnière de ce corps et se libère après sa mort. Suivant cette conception, l’âme est donc, complètement séparée du corps, donc, lorsqu’une personne décède, son âme reste immortelle.

Cette idée est apparue avec Jésus-Christ et a continué d’exister jusqu’à XXe siècle. Mais est-ce que cette idée est vraiment biblique ? Oui, selon la bible, l’Homme a bel et bien une âme qui restera immortelle, même après sa mort.

Adam et Eve au Paradis Terrestre de Wenzel Peter
Adam et Eve au Paradis Terrestre du peinture de Wenzel Peter (photo de Nicolas Vollmer).

Qu’en est-il pour les animaux ? Les animaux ont-ils une vie après la mort ?

La religion chrétienne n’a jamais tranché sur cette question. D’ailleurs, contrairement à d’autres religions, comme l’Islam par exemple, la Bible n’a pas vraiment invoqué les animaux. Donc, on ne peut pas dire avec exactitude, mais certains passages parlent de « Toute la création », on comprend donc, qu’il s’agit également d’animaux.

Selon le nouveau Testament, l’univers, tel qu’il est actuellement, va se transformer pour être complètement spirituel. Mais, est-ce que les animaux auront une place dans ce nouveau monde ? Les théologiens chrétiens n’ont jamais répondu à cette question.

Le pape François explique dans Laudato Si, que durant des siècles, les êtres humains ont considéré les animaux comme des objets destinés à servir l’Homme ou qui existent simplement pour se servir eux-mêmes. La tradition chrétiennement n’a par contre, jamais développée cette hypothèse.

Homme et Animaux selon la religion

Aujourd’hui, les êtres humains ont développé des liens très forts avec les animaux. Cette relation et interaction remonte aux temps anciens où les animaux étaient d’une très grande aide pour l’Homme :

  • Ils aident aux travaux des champs ;
  • Ils aident les voyageurs pour se déplacer et porter leurs bagages ;
  • Certains animaux sont utilisés dans la médecine antique ;
  • Les animaux aident également l’Homme à se nourrir et à se vêtir ;

Aujourd’hui, les animaux de compagnie sont d’une très grande utilité, notamment pour les enfants, les personnes aveugles et les personnes âgées ou encore, les personnes en difficultés psychologiques.

Y a-t-il un paradis spécial pour les animaux ?

La bible parle de cieux vides qui vont être occupés par les hommes et les anges. Des chercheurs britanniques estiment qu’il est tout à fait permis d’emmener ses animaux dans ces nouveaux royaumes. D’autant plus que l’existence éternelle, ressemble beaucoup à celle que nous avons actuellement, sans chagrin, douleur, tristesse … En bref, c’est une vie éternelle, dans l’accomplissement et la continuité. Rien n’empêche donc de penser que dans cette vie, les animaux qui nous ont accompagnés durant celle-ci et pour lesquels nous portions beaucoup d’amour, ne seront pas présents. Après tout, les animaux occupent une grande partie de la vie de l’Homme et ce, depuis la nuit des temps. On n’aurait jamais pu réussir à continuer, ni à progresser sans leur présence.

Une personne ayant un lien particulier avec son animal, pourra-t-elle le retrouver au Paradis ?

Encore une fois, la Bible ne tranche pas, mais elle ne s’oppose pas non plus. Certains spécialistes estiment que les animaux sont doués d’un type particulier de conscience, qui leur permettra peut-être de rentrer au paradis et dans ce cas, il serait possible de retrouver son animal de compagnie. Sous quelle forme sera-t-il ? Pourra-t-il nous reconnaître ? Aura-t-il une conscience ? Ces questions restent sans réponse.

Pour certains chercheurs, si on peut bel et bien retrouver nos biens aimés au paradis, pourquoi ne sera-t-il pas de même pour les animaux ? Certaines personnes ne réussiront pas être avoir cette joie extrême promise, sans leurs compagnons, dans ce cas, il est fort possible de retrouver les animaux au Paradis.

Gregoire

Grégoire, 40 ans, papa de 2 enfants, je m'intéresse à tout ce qui touche de prêt ou de loin à la religion. Dans mes articles, je réponds à toutes vos questions sur dieux, la bible, les saints et les évènements liés au christianisme.