L’aechmea fasciata : une belle plante tropicale

L’Aechmea fasciata est composée d’un épi rose (bractée) ponctué de fleurs bleues et en son centre d’une grosse rosette. C’est une plante qui pousse à l’état naturel dans les arbres en prenant racines dans les interstices de l’écorce lorsque qu’un peu d’humus s’y accumule. (on parle dans ce cas de plante épiphyte).
Le centre de la plante forme une sorte d’entonnoir où l’eau de pluie peut s’accumuler. Il faut donc lors de l’arrosage remplir le centre de la plante avec de l’eau non calcaire.
Après la floraison, la plante « meurt » mais de nouvelles pousses apparaitrons à partir des racines. Il faut toutefois aider ces nouvelles pousses à prendre racine en les recouvrant de terre.

Aechmea rayé
Aechmea rayé

La culture de l’Aechmea fasciata en détail

  • Nom(s) commun(s) : Aechmea fasciata
  • Lumières : d’origine tropicale, la plante a obligatoirement besoin d’une lumière abondante pour se développer correctement. En été, évitez la lumière directe.
  • Sol : habituées à se développer dans les interstices des arbres, elle préfère les pots de petites tailles qui reproduisent les condition de développement dans un son milieu naturel. Bien drainé avec des billes d’argiles, ajoutez ensuite dans le pot un mélange de tourbe, de terreau riche en tourbe additionné d’un peu de sable. Le rempotage s’effectue de préférence au printemps
  • Température : out au long de l’année, maintenir une température minimale de 15 à 20°C
  • Arrosage : Arroser avec une eau non calcaire, maintenir la terre humide et remplir le cœur de la rosette.
  • Longévité : Difficile de la garder après la Floraison mais elle repousse par la suite.
  • Engrais : Tous les 15 jours et ne pas oublier le cœur de la rosette.
  • Insectes : Elle est résistante et ne subit pas beaucoup d’attaques de la part des insectes. Il faut toutefois surveiller l’absence de cochenilles qui peuvent s’en prendre à elle.

Image par zoosnow de Pixabay

Partager cet article !