Devenir trader ou golden boy, négociateurs de valeurs

Parmi les métiers qui fascinent et qui font rêver, on trouve celui de trader ou golden boy. Négociateurs de valeurs engagées par des banques ou par des bourses, ils sont chargés de trouver les meilleurs placements possibles pour faire réaliser des bénéfices à leur employeur. Métier à risque, voici une présentation de la formation à suivre pour entrer dans le métier et du rôle qui vous attend.

La formation

Un trader et son bureau de travail
Le métier de Trader

Lorsque l’on veut devenir trader, il est nécessaire d’être soit diplômé d’une grande école de commerce, soit d’être diplômé d’un 3 ème cycle universitaire en finance en droit, en économie ou en gestion. Cependant, pour être trader, ces diplômes ne sont pas une porte d’entrée, il s’agit simplement de pré-requis. Il vous faudra ensuite disposer d’une parfaite maîtrise en langues étrangères et de sérieuses connaissances mathématiques pour pouvoir postuler à des entretiens d’embauches.

Le métier de trader

Le métier du trader consiste à anticiper les fluctuations du marché afin de réaliser les meilleurs placements boursiers possible. Il achète et vend en temps réel des actifs financiers en utilisant toutes les technologies de communication modernes et en maîtrisant parfaitement l’anglais. Sa mission est de réaliser des profits en vendant lorsque les actions sont hautes et en achetant lorsqu’elles baissent. Il s’agit d’un métier qui demande du dynamisme, de la confiance en soi et de la réactivité. Il faut être constamment attentif aux réactions du marché.

Le salaire

Le salaire d’un trader est très variable mais il faut compter sur une rémunération minimum de 3500 euros pour un débutant ; le salaire dépend des performances et de la société pour laquelle le trader travaille mais il est possible de gagner plus de 7000 euros avec de l’expérience et encore bien plus, s’il reçoit une prime proportionnelle aux bénéfices (on les appelle souvent les Golden Boys).
Le top 5 des meilleurs Golden Boys du monde de la bourse touchent entre 500 millions et 1 milliards de dollars de prime annuelle. Le métier de trader attire parce qu’il est au cœur même de l’économie, cependant il s’agit d’un travail exigeant où la concurrence est rude.

Partager cet article !