Apprendre le métier de coiffeur : misez sur l’apprentissage !

Créativité et dextérité du coiffeur

Coiffeuse en train de couper les cheveuxGrâce à son habilité et sa dextérité, le coiffeur réalise les coupes mais aussi les couleurs, les mèches… des clients(es). Il doit également savoir reconnaître les problèmes des cheveux et du cuir chevelu. Il est nécessaire également d’avoir un bon sens relationnel.

Le travail en position debout ou courbée et l’utilisation de produits pouvant être irritant (notamment les colorations) rendent le travail pénible. Les TMS ( troubles musculo-squelettiques) du bras sont également fréquents.

Beaucoup de jeunes (souvent à défaut d’autre chose) se dirigent vers le métier de coiffeur, d’où des débouchés en baisse. Cependant les personnes motivées par ce métier réalisent de belles carrières.

Formation scolaire

La  formation vous permet de choisir entre plusieurs métiers : coiffeur, coloriste permanentiste ou posticheur.

La voie privilégiée est celle de l’apprentissage. Vous pouvez commencer à partir de 16 ans. L’âge maximum est de 26 ans. Il est toutefois possible de  commencer l’apprentissage à 15 ans si vous avez été en classe de 3ème. Une classe préparatoire permet aux élèves de moins de 16 ans qui n’ont pas terminé leur année de troisième.d’intégrer l’apprentissage.

Le Certificat d’Aptitude Professionnel Coiffeur se prépare en 2 ans.  Une année supplémentaire  est nécessaire pour devenir coloriste permanentiste ou styliste visagiste. L’autre solution consiste à passer le Brevet Professionnel qui se prépare en deux ans avec le choix entre deux options : styliste visagiste ou coloriste permanentiste.

Ces formations  permettent également de travailler comme posticheur. C’est-à-dire de fabriquer des chevelures artificielles totales ou partielles pour masquer la perte de cheveux. Ce métier est très recherché dans le monde du spectacle pour les mises en scène, habillement et maquillage des acteurs dans les mondes du spectacles comme l’opéra, le cinéma, les reconstructions historiques…

Pour vous renseignez sur ces formations, vous pouvez écrire à la Fédération Nationale de la Coiffure Française dont le siège se situe à Paris ou vous adresser aux Centres de formations des Apprentis dont l’un se situe également à Paris et l’autre à Toulouse.

Partager cet article !