Fiche métier de l’analyste programmeur : emploi et formation

Également appelé développeur, le métier d’analyste-programmeur consiste à créer et mettre en place des applications selon le cahier des charges d’une entreprise. Il travaille généralement sous la tutelle d’un responsable de projet.

Il peut également être amener à travailler sur un projet dans son intégralité et participer à l’élaboration du cahier des charges. il devra retranscrire les besoins du client tout en ayant à l’esprit les contraintes techniques, le coût et le temps de mise en œuvre.

La maitrise de est quasiment indispensable pour évoluer dans ce secteur.

Le métier d’analyste programmeur

L'analyste programme travaille sur ordinateur
L’analyste programme travaille sur ordinateur

Une grande partie des débouchés des analystes programmeurs est fournie par les sociétés de services et d’ingénierie en informatique (SSII) où le travail consiste à remplir des missions auprès d’entreprises clientes de la SSII. La connaissance d’un grand nombre de langages de programmation assure à l’analyste programmeur une vaste étendue de débouchés et de missions différentes rendant le métier très intéressant. Les missions peuvent être très longues et s’étendre sur plusieurs année et nécessite donc une certaine mobilité de l’informaticien. Une bonne capacité d’adaptation et un sens relation développé est également profitable pour une meilleure insertion chez le client.

Le métier comprend une partie analyse qui consiste à établir les besoins futurs ou présents de l’entreprise et d’établir ou d’adapter les programmes apportant les solutions à l’entreprise.

La formation nécessaire

Deux formations sont possibles à des niveaux différents :

– au biveau BTS ou DUT : informatique et réseaux pour l’industrie et les services techniques ou informatique de gestion.

– au niveau bac +5 : maîtrise d’informatique ou maîtrise de méthodes informatiques appliquées à la gestion d’entreprise (MIAGE). Le niveau bac + 5 permet d’obtenir des emplois de responsable de projet, ce qui est plus difficile à un niveau bac+2

Une formation d’analyste programmeur au niveau licence est également dispensé à Toulouse II

Partager cet article !