Infusion de fleurs de pâquerette aux vertus expectorantes

fleur de paquerette en infusion
La fleur de pâquerette

Avec ses petites fleurs blanches au cœur bouton d’or, les pâquerettes sont facilement reconnaissables. Très commune dans  les prairies, la pâquerette peut être utilisée en infusion.

Celle-ci est efficace pour lutter contre la constipation, les inflammations diverses et les problèmes pulmonaires tels que la bronchite.
Les tisanes à la pâquerette sont diurétiques, expectorantes, laxatives, balsamiques, dépuratives, astringentes.

Disponible en magasin, elle peut également être cueillie dans les  prés ( bouton et une partie de la tige). Très abondante et florifère, la récolte est rapide malgré la petite taille de la fleur. Après la récolte, laissez-les sécher dans un cagette avec un journal au fond. Placez-les dans un endroit aéré à l’abri de la lumière. Remuez régulièrement les fleurs pour accélérer le séchage.

Préparation de la tisane

– 1 cuillerée à café de fleur par tasse. 3 tasses par jour

Zoom sur la pâquerette

La pâquerette sauvage (bellis perennis) est une petite plante vivace à feuillage persistant, originaire d’Europe, qui pousse communément dans les prés et les champs, sur les pelouses, au bord des chemins, plus rarement le long des mûrs. Elle mesure entre 10 à 20 cm. Elle appartient à la famille des astéracées.

Sa racine est courte et ses capitules (fleurs aux pétales allongées) généralement blanches peuvent aussi être rosées. Les tubuleuses jaunes au centre sont hermaphrodites tandis que les fleurs ligulées sur le pourtour sont femelles. Il existe plusieurs variétés horticoles, à fleurs de différentes tailles et de différentes couleurs, à semer idéalement dans un sol fertile, en été durant les mois de juillet et août.

Elle fleurit au début du printemps (à Pâques) et de façon moins importante fin août/début septembre. Elle aime le plein soleil ou la mi-ombre. Comme les fleurs de pissenlit, les pâquerettes se ferment le soir à la tombée de la nuit et s’ouvrent le matin au soleil. On lui attribue des propriétés médicinales et les naturopathes utilisent ses fleurs et ses feuilles dans la lutte contre l’hypertension et l’artériosclérose. En cosmétologie, on lui prête des vertus raffermissantes, elle est alors utilisée dans les soins pour le buste.

Partager cet article !