Infusion et eau calmante de bleuet

Le bleuet est principalement connu pour son eau qui a une action pour les irritations oculaires et les conjonctivites. La tisane est digestive, laxative, diurétique et anti-rhumatismale. C’est une plante facile à trouver dans la nature et il est donc intéressant d’an ramasser quelques fleurs pendant l’été.

Tisane aux fleurs de bleuetPréparation de la tisane et de l’eau de bleuet

Les deux recettes sont très similaires. Seule la quantité de fleur est plus largement dosée pour fabriquer de l’eau

On laisse infuser 3 à 4 fleurs séchées par tasse d’eau chaude

On peut également à partir des fleurs réaliser de l’eau de bleuet.
Pour cela, faire une infusion avec une dizaine de fleurs dans une tasse d’eau bouillante. Laisser refroidir et laver les yeux irrités. En compresse, l’eau de bleuet sera calmante pour tout le contour des yeux. Conserver la lotion au réfrigérateur 1 à 2 jours.

Description de la plante

Le bleuet, fréquemment appelé bleuet des champs, pour permettre la différenciation avec le bleuet des montagnes ou le fruit bleuet, est l’un des représentants du genre des centaurées. Il tient son nom de la couleur bleutée-violacée de sa fleur dont les pétales sont en ligules et forment une espèce d’éventail. Elle repose sur quelques feuilles verdâtres disposées en rosette. La tige est haute d’une cinquantaine de centimètres, est ramifiée et a une couleur vert grisâtre similaire aux feuilles et un aspect velouté.

Le bleuet fleurit généralement entre le milieu du printemps et le milieu de l’automne. C’est donc à ces deux saisons qu’il est préférable de faire pousser cette plante si l’on le désire. Pour cela, il suffit de multiplier par semis un bleuet sauvage au mois de mars, ou tout simplement de se procurer des graines facilement trouvables dans un magasin spécialisé et de replanter dans une terre neutre, bien drainée et exposée au soleil. Aucun entretien n’est ensuite nécessaire à part peut-être un désherbage.

C’est une plante messicole, c’est à dire se trouvant à l’état sauvage dans les moissons et dont la germination est annuelle ou bisannuelle Ainsi, est-elle considérée comme une mauvaise herbe et donc dérangeante dans les champs de céréales.

Partager cet article !