Les propriétés thérapeutiques des tisanes, le lexique pour comprendre

Tasse d'une tisane aux propriétés thérapeutiques
Infusion aux propriétés thérapeutiques

Les tisanes se consomment pour le plaisir mais aussi pour leurs vertus thérapeutiques. Lorsque l’on recherche des propriétés médicinales, on parle alors de phytothérapie. Les plantes médicinales contiennent de nombreux principes actifs ayant des effets reconnus sur l’organisme. Si les plantes utilisées en phytothérapie ne sont pas toutes sans danger, celles généralement employées dans les infusions présentent peu de risques. Il ne faut toutefois pas négliger leurs effets et les consommer avec modération.

Chacune de ces propriétés porte un nom précis que nous avons listé ci-dessous. Cela permet de choisir les plantes selon l’objectif souhaitée – mieux dormir, mieux digérer, etc…), tout en évitant de faire des mélanges de plantes aux effets antagonistes : il serait contreproductif de prendre en même temps une plante tonique et l’autre sédative.

Lexique des effets des tisanes

  • Astringent : qui resserre et raffermit les tissus (noyer, chêne, ronce…)
  • Balsamique : elle calme les inflammations et les irritations notamment respiratoires
  • Carminatif : qui résorbe les gaz provenant de fermentations intestinales (cumin, fenouil, camomille, menthe, anis…)
  • Dépuratif : qui purifie l’organisme (bouleau, pensée sauvage, sauge, ortie…)
  • Diurétique : qui active l’élimination de l’urine (prêle, sureau, cerfeuil…)
  • Expectorant : qui provoque l’expulsion des sécrétions pulmonaires (primevère, pin, thym, serpolet…)
  • Emménagogue : plante stimulante du flux sanguin vers l’utérus. les infusions sont utiles pour avoir un cycle menstruel plus régulier.
  • Fébrifuge : qui combat la fièvre (ail, camomille romaine, tilleul…)
  • Galactogène : qui favorise et qui augmente la sécrétion lactée.
  • Pectoral : plante efficace contre la toux et les inflammations des voies respiratoires (primevère, violette, fenouil, anis, pin…)
  • Tonique : elle stimule l’organisme et redonne de l’énergie
  • Sédative : qui diminue  l’anxiété et facilite l’endormissement
  • Spasmolytique : qui lutte contre les spasmes musculaires

Les modes de préparation

# L’infusion consiste à verser de l’eau bouillante sur la plante et à laisser infuser pendant 5 à 10 minutes.

Une autre méthode pour profiter pleinement des principes actifs des plantes consiste à laisser infuser jusqu’à refroidissement de la tisane puis de réchauffer légèrement celle-ci

# La décoction consiste à faire bouillir la plante dans de l’eau pendant 5 à 30 minutes. La méthode est réservée aux racines et aux feuilles dures et épaisses.

Partager cet article !