Antioxygènes : codes des additifs alimentaires pour limiter l’oxydation

Citron et vitamine C contre l'oxydation
la vitamine C du citron contre l’oxydation

Les antioxygènes sont des additifs alimentaires destinés à retarder l’oxydation naturelle des aliments exposés à l’air. Ce sont des substances facilement oxydables par l’oxygène qui s’oxydent donc à la place de l’aliment. Leur adjonction permet d’allonger la durée de consommation d’un aliment.

Comme souvent avec les additifs, certains sont extraits de substances naturelles, d’autres sont synthétisés. Leur innocuité n’est pas toujours de mise bien qu’ils soient autorisés.  C’est donc au consommateur de faire attention aux étiquettes et de regarder ce qui se cache dans la composition.

Parmi les antioxygènes, notons la présence du E310. La fiche de sécurité de cette substance indique la mention de danger H302 : toxique en cas d’ingestion. Un comble pour un produit intentionnellement mis dans certains produits alimentaires.  C’est encore pire avec le E320 classé par le CIRC comme cancérogène pour l’homme et guère mieux pour le E321.

Codes des antioxygènes

Leur code est de la forme 3XX.

  • E 300 : acide L-ascorbique (Vitamine C)
  • E 301 : ascorbate de sodium
  • E 302 : ascorbate de calcium
  • E 304 : acide palmityl-6-L-ascorbique
  • E 306 : extraits riches en tocophérols
  • E 307 : Alpha tocophérols de synthèse
  • E 308 : gamme tocophérols de synthèse
  • E 309 : delta tocohérols de synthèse
  • E 310 : Gallate de propyl . Toxique – Cet additif Il est interdit en bio
  • E 311 : gallate d’octyl
  • E 312 : gallate de dodécyl
  • E 320 : BHA (butylhydroxyanisole) –  Toxique
  • E 321 : BHT ( butylhydroxytoluene) – Toxique

Certains de ces composés sont naturellement présents dans les aliments. C’est le cas de la vitamine C que l’on trouve en quantité importante dans le jus de citron d’où son utilisation connue depuis longtemps pour éviter que des aliments comme l’avocat ou les carottes râpées noircissent trop rapidement sous l’effet de l’oxydation. Les additifs antioxygènes peuvent être aussi d’origine synthétiques avec parfois des effets notoires sur la santé. Les industriels tendent à diminuer leur utilisation mais rien ne vaut une bonne lecture de l’étiquette pour s’assurer de leur absence.

Partager cet article !