L’ail en cuisine, un bulbe aux multiples bienfaits sur la santé

Têtes d'ail

L’ail est une plante à floraison estivale  appartenant à la famille des liliacées. On le cultive pour son bulbe utilisé en cuisine pour relever une préparation culinaire. Sa saveur piquante est due à la présence de composés soufrés. Séché, il est disponible toute l’année. Le bulbe est divisible en gousses (également appelés caïeux), plus grosses vers l’extérieur recouvertes d’une pellicule blanche ou tirant vers le violet.

C’est l’ail blanc qui est le plus consommé en France. Il bénéficie de plusieurs IGP (indications géographiques protégées) garantissant ses qualités et ses particularités:

  • Ail de la drome : gros calibre et légèrement sucré
  • Ail blanc de Beaumont de Lomagne
  • Ail rose de Lautrec

Cette plante est réputée pour avoir une action bénéfique sur le cœur en améliorant la circulation sanguine et en baissant le cholestérol. Il contient également des composés luttant contre les infections de la vie courante comme les rhumes.

Son action préventive a été prouvée sur de nombreux cancers (côlon, cerveau, poumon, sein, prostate). C’est l’un des meilleurs aliments, avec les choux, en prévention de cette maladie. La consommation de 2 gousses quotidiennes est parfois avancée pour bénéficier de son pouvoir thérapeutique.

Les autres propriétés de l’ail

– vermifuge
– antispasmodique
– antiseptique
– diurétique

Côté cuisine :

L’ail cru est plus bénéfique pour la santé car la chaleur détruit une partie de ses composés. Une bonne astuce est de le mettre dans la vinaigrette, son goût sera moins prononcé tout en bénéficiant de ses vertus. Pour les plats chauds, ajouter le plutôt en fin de cuisson des aliments.

Il peut être utilisé en chemise pour aromatiser un plat : les gousses sont placées en entier avec leur enveloppe directement dans le plat de cuisson.

Le germe étant peu digeste, il est préférable de le retirer. L’ail nouveau, récolté au printemps peut être consommé en entier.

Il est l’ingrédient principal d’une sauce provençale incontournable : l’aïoli.

Partager cet article !