Le saphir : une gemme à la couleur bleue vive très précieuse

Le saphir, ou gemme orientale, est une variété de corindon, c’est-à-dire, une pierre minérale d’alumine anhydre cristallisée, caractérisée par sa dureté. La teinte de cette gemme varie en fonction des impuretés et métaux présents dans sa constitution.

La couleur du saphir

La couleur bleue su saphir
La couleur bleue su saphir

La couleur commune et la plus célèbre du saphir est le bleu foncé. Cette teinte bleue est toutefois variable, allant du bleu clair au bleu foncé, en fonction de la quantité de fer et de titane (oxydes responsables de cette couleur) présente dans sa constitution. Elle peut aussi varier si la pierre est soumise à une source de chaleur. Les saphirs les plus recherchés, car considérés les plus précieux, ont une couleur bleu vif. Les autres couleurs que peuvent avoir le saphir (jaune, vert, violet, rose, etc…) seront précisées dans la nomination de la pierre en question, par exemple : saphir jaune. Si le saphir possède une multitude de teintes, la couleur rouge n’existe pas, le corindon rouge est la rubis.

La taille de la pierre brute

La pierre brute de saphir peut être taillée de différentes façons en fonction de la direction et la dureté des cristaux qui la composent : en coussins, de forme ovale ou en cabochon. Ce dernier type de taille se fait pour mettre en avant l’astérisme que présente la pierre. Cette particularité laisse entrevoir une étoile à 6 branches. Ces saphirs sont très rares. Sur l’échelle de dureté de Mohs, qui se base sur la comparaison de 10 minéraux selon leur capacité à rayon l’autre, le saphir a une dureté de 9/10.

La formation du saphir est complexe, elle résulte des forces de pressions et de températures subie par la roche mère, riche en silicium, en aluminium et en éléments dits de transition (impuretés et métaux). Pour que la combinaison se fasse, un magma faible en silicium doit pénétrer cette roche mère pour la transformer.

Les principaux gisements

Les principaux gisements de saphirs se trouvent au Sri Lanka et en Birmanie, ces pierres sont de très bonne qualité et représentent les 2/3 de la production de saphirs. L’Australie et la Thaïlande possèdent elles aussi d’importantes mines. Les saphirs les plus précieux proviennent des mines du Cachemire indien mais ces dernières sont épuisées depuis 1975.

Partager cet article !