Sulfate de cuivre et bouillie bordelaise à l’action fongicide

Propriétés du sulfate cuivre anhydre

Formule moléculaire brute : CuSO4
N° de CAS : [7758-98-7]

Propriétés physiques :
État physique : solide cristallin de couleur bleu
Masse moléculaire : 159,6 g/mol
Densité : 3,603 g/ml à 20 °C
Solubilité dans l’eau : 220,00 g/l à 20 °C

Bouillie bordelaise

Préparation de la bouillie bordelaise
Préparation de la bouillie bordelaise

Le sulfate de cuivre a de nombreuses applications dans l’industrie mais son utilisation la plus connue est celle la bouillie bordelaise qu’il compose en partie avec de la chaux. Cette solution est réputée pour son action fongicide et bactéricide qui permet notamment de lutter efficacement contre le mildiou. Elle est donc fréquemment utilisé dans les vignes. Peu toxique par rapport à d’autres fongicides de synthèse, son utilisation est autorisée en agriculture biologique. Cependant étant donné la toxicité environnementale de ce composé et le risque d’accumulation de cuivre dans le sol, il est nécessaire de se conformer aux doses recommandées.

Toxicologie

La substance est nocive en cas d’ingestion, elle est irritante pour les yeux et la peau.
Le sulfate de cuivre est toxique pour les organismes aquatiques et peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l’environnement aquatique.

Précautions d’emploi
Porter un masque en cas de formation de poussière, gants et lunettes de protection

Premiers secours

En cas d’inhalation des vapeurs ou des poussières, amener la personne dans un endroit aéré. Si elle ne respire pas, lui donner la respiration artificielle. Consulter un médecin en cas de malaise ou d’exposition prolongée.
Retirer les vêtements contaminés. Rincer la peau avec de l’eau.
Rincer abondamment les yeux avec de l’eau et consulter un médecin.
En cas d’ingestion, rincer la bouche, ne pas faire vomir et consulter un médecin

Partager cet article !