La Vitamine D: rôle et carence en période hivernale

Synthèse et apport de la vitamine D

Pour générer de la vitamine D le corps a besoin soit de vitamine D2 d’origine végétale apportée par l’alimentation soit de vitamine D3 synthétisée par le corps humain.
L’apport journalier recommandé en vitamine D est de 400 UI. Cette valeur est en principe facile à obtenir car le corps humain génère la vitamine D3 lorsque la peau (cellules de l’épiderme) est exposée au soleil. Elle est ensuite stockée dans le foie. La synthèse est rapide (quelques minutes par jour suffisent) ce qui explique que les carences touchent principalement les personnes ayant une exposition insuffisante au soleil. Cela concerne en priorité les personnes âgées et les nouveaux-nés. Cependant en période hivernale, de nombreuses personnes sont en carence sans le savoir. Celle peut-mis en évidence par un dosage sanguin. Une supplémentation est alors prescrite pour remonter le taux dans les normes.

L’autre source est l’alimentation. Les aliments contenants de la vitamine D sont principalement le lait (1 verre de lait apporte un quart de l’apport journalier recommandé) et les poissons gras ( saumon, sardines, maquereaux…). On en trouve également dans les graines germées de luzerne.

La vitamine D est essentielle pour l’organisme. Elle contribue notamment à aider l’absorption du calcium nécessaire à une bonne ossature. Elle améliore également le système nerveux et participe à la défense immunitaire. Une carence prolongée peut s’avérer très néfaste à la santé générale d’un individu.

molécule de la vitamine D3
Vitamine D3 ou Cholecalciferol

Partager cet article !