La vitamine C : aliments les plus riches et les risques de carence

L’acide ascorbique ou vitamine C est un composé hydrosoluble particulièrement important pour l’organisme. Sa carence, peu fréquente de nos jours en France, entraîne le scorbut.
La vitamine C protège des infections en stimulant l’activité des leucocytes et la production d’anticorps, d’où son utilisation thérapeutique en période hivernale.
Elle est également antioxydante et permet de neutraliser les radicaux libres avant qu’ils ne puissent créer des dommages sur le corps.
L’apport conseillé est de 110 mg par jour. Celui-ci devant être supérieur pour les femmes enceintes et les fumeurs. Il est facile à atteindre si vous consommez les 5 portions recommandées par jour (soit l’équivalent de 400 g d’aliments végétaux) de fruits et légumes. Tout au long de l’année, ajoutez du citron dans vos préparation : sur le poisson, dans les crudités, la vinaigrette, etc… pour ne jamais être en manque de cette vitamine si précieuse pour la santé.

Molécule de vitamine C
Molécule de vitamine C

Aliments riches en vitamine C

On la trouve principalement dans les fruits et légumes. Cependant, c’est un composé fragile sensible à la chaleur, la lumière et à l’oxydation. Soluble dans l’eau, la cuisson à l’eau entraîne également des pertes (environ 40 %).
Il est donc primordial d’utiliser des modes de cuisson respectant au mieux la vitamine C : temps de cuisson court et chaleur modérée. Privilégiez donc la cuisson à la vapeur douce et au micro-onde.

Teneur pour 100g d’aliment cru

– goyave : 240 mg
– cassis : 200 mg
– Persil : 170 mg
– Oseille : 125 mg
Poivron : 125 mg
– Brocoli : 110 mg
– Chou vert , chou rouge : 80 mg
– Fraise : 60 mg
– Cresson : 60 mg
Orange : 53 mg
– Épinard : 50 mg

Source aprifel

Partager cet article !