Sodium Laureth Sulfate : shampoing, dentifrice et gels douche

Le sodium laureth sulfate est couramment employé dans les shampoing, gels douche et dentifrice. La molécule comporte une partie hydrophile et hydrophobe, ce qui lui confère des propriétés tensioactives (détergentes). C’est également un excellent agent moussant. Son coût de revient est bas et il n’est donc pas étonnant qu’il soit largement utilisé par les industriels.

Il est soluble dans l’eau et classé comme peu polluant sauf s’il est rejeté peu dilué en grande quantité.

Molécule de sodium laureth sulfate

Molécule semi-développée sodium laureth sulfate

Autre nom : Sodium lauryl ether sulfate
Numéro CAS : 9004-82-4

Toxicité du sodium laureth sulfate

D’un point de vue toxicologie, le sodium Laureth Sulfate est irritant pour la peau et les yeux. Le cuir chevelu et les yeux sont les parties les plus sensibles à ce composé. Il ne semble donc pas logique, étant donné que le produit est principalement mis en contact avec la peau, qu’il soit si largement utilisé.

Différents articles semblent montrer une toxicité plus étendue notamment au niveau du foie mais les études actuelles ne permettent pas d’avoir une position catégorique.

Son faible coût de production motive les fabricants à utiliser en grande quantité cette substance et il est difficile de trouver des produits n’en contenant pas. En raison de ses propriétés irritantes, il donc conseillé d’utiliser des shampoing et gels douches en contenant le moins possible.

L’alternative la plus simple est de se tourner vers les savons surgras saponifiés à froid. Ils sont généralement produit de façon artisanale et ne contiennent pas de composés toxiques ou nocifs. Il sont, en plus, hydratant et beaucoup plus respectueux de l’épiderme.

mm

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

Sodium Laureth Sulfate : shampoing, dentifrice et gels douche