Masques FFP, la protection des voies respiratoires

Les masques FFP sont des équipements de protection individuels (EPI) qui respectent des normes strictes. Ce sont des dispositifs de protection respiratoires destinés à empécher de fines particules toxiques ou aérosols à pénétrer dans les poumons. On peut les trouver sous forme souple ou rigide et avec ou sans soupape. Il existe 3 classes d’efficacité FFP qui répondent à la norme EN149 : 2001.

Leur utilisation est fortement conseillée dans la réalisation de tous travaux entrainant la formation de poussières : perçage de murs, découpe de bois, travaux d’isolations, etc… Il est important de choisir la bonne classe en fonction de la toxicité des poussières et de leur concentration.

Classes d’efficacité FFP1, FFP2, FFP3

Masque de protection respiratoire
Masque de protection respiratoire

Masque FFP1 : Ils sont capables d’arrêter la poussière uniquement. Leurs utilisations est essentiellement dans le batiment pour se protéger de la poussière ou autres particules. Cette classe 1 atteind une filtration d’aérosols de 80% minimum.
Masque FFP2 : La classe 2 doit avoir un pouvoir de filtration supérieur à 94%. Il est souvent utilisé dans l’industrie pour se protéger des poussières dangereuses comme le verre, les poudres chimiques. Il est également utilisé en prévention comme appareils de protection respiratoire contre les différents virus de la grippe.
Masque FFP 3 : C’est la classe de haute protection. La filtration des aérosols doit être supérieure à 99% et son pourcentage de fuite doit être inférieur à 2%. Ce type de masque peut être utilisé pour des produits toxiques tel que l’amiante ou le plomb sous certaines condtions, notamment de concentration.

Fonctionnement de la soupape

La soupape améliore la durée de vie du masque et apporte un confort au porteur. L’air expiré entraine une certaine humidité entre le masque et la bouche. Cette humidité diminue considérablement la durée de vie d’un masque. Avec la soupape, le taux d’humidité baisse ce qui permet aussi un meilleur confort pour le porteur.

Mises en garde

Les masques sont à usage unique (jetable) et ne peuvent pas être utilisés dans toutes les situations. La teneur en oxygène doit suffisament élevée et le taux de contamination ne doit pas dépasser certaines valaurs. Les masques ont également une date limite d’utilisation et nécessite d’être conservés dans de bonnes conditions. La pose du masque et son utilisation doivent être conformes à la notice d’utilisation du produit.

Les masques de ce type sont inéfficaces pour les vapeurs et les gaz.

En cas de doute, notamment pour des poussières toxiques, il est préférable de faire appel à un professionnel pour éviter tout risque d’intoxication.

Partager cet article !