Hypnose éricksonienne : définition et particularités

L’hypnose éricksonienne est une relation fondée sur une communication particulière qui permet au thérapeute d’aider le sujet à se mettre lui-même dans un état modifié de conscience.

L’état modifié de conscience est un état entre conscience et rêverie. C’est un peu comme l’état que l’on connaît lorsqu’au volant de sa voiture on parcourt un long trajet sur l’autoroute. Il ne s’agit donc pas0 de sommeil. C’est bien pourquoi un thérapeute éricksonien ne dit jamais qu’il endort quelqu’un, ni qu’il l’hypnotise. Il dira qu’il pratique l’hypnose avec le sujet. Le thérapeute permet simplement au sujet de s’installer de lui-même dans l’état qui lui convient le mieux.
Selon le travail thérapeutique et en fonction des sujets, la transe sera légère ou moyenne. La transe profonde est rarement nécessaire. Par-dessus tout, le thérapeute est attentif au confort du sujet.
L’efficacité de l’hypnose éricksonienne dépend pour beaucoup de la relation de confiance qui s’installe entre le sujet le thérapeute.

Particularité de l’hypnose éricksonienne

L’hypnose éricksonienne est permissive et évocatrice, orientée sur le présent et vers l’avenir, elle a pour but de permettre au sujet de découvrir les ressources nécessaires qui l’aideront à mettre en place de nouvelles solutions. La démarche éricksonienne est avant tout pragmatique dans le sens où elle recherche « comment cela peut-il changer ? » et laisse avec humilité la question « pourquoi fait-il (elle) cela ? » à d’autres disciplines.
Par cela, elle se différencie de l’hypnose traditionnelle qui elle est beaucoup plus directive, orientée vers le passé, et qui a pour but de chercher la cause du problème.

Les principaux cas d’utilisation avec de bons résultats à l’arrivée : manque de confiance en soi – trouble attentionnel – dispersion – anxiété – stress – mauvaise gestion des émotions – TIC – bégaiement – énurésie – obsessions – compulsions – TOC – rituels – boulimie, anorexie – peurs – terreurs nocturnes
blocages – phobies – addictions

Partager cet article !