La vitamine B12 : carences et aliments en contenant

Appelée aussi cobalamine, elle est l’une des plus importante parmi celles groupe B. La vitamine B12 est la vitamine anti-anémique ! Son action est conjointe avec celle de la vitamine B9 et permet la fabrication des globules rouges, de la synthèse de l’ADN. Elle est utile au bon fonctionnement des cellules nerveuses.

En cas de carence, il y a l’apparition d’une anémie et de troubles psychologiques. On la trouve uniquement dans les aliments de source animale et principalement dans le foie (plus de 20µg pour 100g). L’apport recommandé est de 3 µg par jour pour un adulte.

Valeurs pour les enfantsµg* par jour
Moins de 6 mois0,4
7 à 12 mois0,5
1 à 3 ans0,9
4 à 8 ans1,2
9 à 13 ans1,8

Où trouve-t’on de la vitamine B12

L’œuf contient de la vitamine B12
L’œuf contient de la vitamine B12

Les aliments d’origine animale sont ceux où on trouve le plus de vitamine B12. Les abats, tel que le foie de mouton, le cœur de bœuf et rognons sont les aliments les plus riches, suivi ensuite des poissons, mollusques et crustacés puis des produits laitiers. On la trouve aussi dans des aliments tel que le jaune d’œuf, le crabe, les crevettes ainsi que les arachides.
Il n’y a pas ou peu de légumes apportant cette vitamine, sauf peut être les haricots rouges. Il est d’ailleurs recommandé aux végétariens et aux végétaliens de prendre des compléments alimentaire pour éviter toute carence.

Cette vitamine a un rôle important pour garantir une bonne santé. Une carence peut entraîner fatigue, nervosité, mais aussi assez couramment des anémies et des troubles neurologiques. Les personnes les plus touchées par ces carences sont les enfants, les femmes enceintes ayant un régime végétarien ou végétalien et les personnes âgées.
Un apport quotidien en vitamine B12 prévient la maladie d’Alzheimer, le cancer du sein, les maladies cardiaques et les dépressions. En revanche, une prise excessive accentue l’acné, et peut créer des pertes de mémoire.

Il faut donc être attentif au dosage de cette vitamine, afin de n’être ni en carence ni en surdosage, car les risques pour la santé sont importants, et les troubles neurologiques sont parfois irréversibles.

Partager cet article !