Qu’est-ce que le Ramadan ?

L’un des évènements les plus importants dans le monde musulman, le Ramadan est le quatrième pilier de l’islam, après la profession de foi (chahada), la prière et l’aumône, suivis par le pèlerinage. Selon le calendrier hijri islamique, Ramadan est le neuvième mois de l’année musulmane et se décale chaque année, puisque c’est une année lunaire.

Le mot Ramadan vient de l’arabe Ramida qui signifie « chaleur intense », puisque le tout premier Ramadan imposé aux musulmans durant un été très chaud.

Alors, c’est quoi le Ramadan ? Est-il obligatoire pour tous les musulmans ? Quel est son origine ? Explications !

C’est quoi le Ramadan ?

Chez les musulmans, le Ramadan est un mois sacré très important. L’archange Gabriel est apparu, lors de la 27ème nuit de ce mois, au Prophète Mohammed pour lui révéler le Coran. Cette nuit est dite : Nuit du destin, en arabe Laylet Al Qadr. Donc pour célébrer ce grand évènement, le jeûne a été instauré, la 2ème année de l’Hégire selon le calendrier islamique, à savoir en 624 après JC.

Différentes références parlent du mois de Ramadan dans le Coran, notamment dans Sourate Al Baqara (la deuxième sourate) :

  • Les versets 183-1 ;
  • Les versets 183-2 ;

Il faut dire que le jeûne n’est pas propre à la religion musulmane. C’est plutôt un héritage des deux autres religions monothéistes : le christianisme et le judaïsme.

On comprend donc, que sur le fond, le jeûne n’est pas un rite propre aux musulmans. Il a toujours été un moyen pour consolider sa volonté.

Que font les musulmans durant le Ramadan ?

En fait, la différence entre le jeûne des musulmans et les autres types de jeûne, c’est le fait qu’il se pratique du matin jusqu’au soir, pendant tout un mois. Durant ce mois de Ramadan, le musulman ne doit, ni manger, ni boire, ni avoir des relations sexuelles, dès la première prière (Al-Fajr) jusqu’à la quatrième prière (Al-Maghrib).

C’est un moyen puissant permettant de favoriser sa réflexion et sa spiritualité. Donc, l’idée est d’apprendre à contrôler ses désirs et être aux commandements de ses besoins.
Plus profond qu’une simple privation de nourriture, le Ramadan est l’occasion pour se repentir, pardonner et oublier les querelles.

qu'est-ce que le ramadan ?

Est-ce que tous les musulmans doivent faire le Ramadan ?

Pour faire le ramadan, certaines conditions doivent se réunir :

  • Il faut être pubère ;
  • Il faut être saint d’esprit ;
  • Être en possession de tous ses moyens physiques ;

Par contre, plusieurs motifs d’exemption ont lieu.

Le ramadan n’est pas valable pour :

  • Les femmes au cours de leur cycle menstruel ;
  • Les femmes au cours de la grossesse / allaitement ;
  • Les voyageurs ;
  • Les fous ;
  • Ainsi que toute personne ayant la santé fragile et pour qui, le jeûne est nuisible.

Selon la raison pour laquelle une personne n’a pas pu jeûner, certaines mesures doivent être prises. Pour compenser ces journées, le musulman peut soit rattraper en dehors du mois de ramadan ou payer une fidyah (une compensation) ou les deux en même temps. Voyons ça, plus en détail.

Rattraper ses journées

Certaines personnes qui n’ont pas réussi à accomplir leur devoir, doivent simplement rattraper leurs journées. Il s’agit de la femme qui a eu des menstrues, le voyageur, la femme enceinte et la femme qui allaite.

Rattraper ses journées et payer une fidyah (compensation)

Dans certains cas, rattraper ses journées n’est pas suffisant. Il faudra, en plus, payer une compensation, comme c’est le cas pour les femmes allaitantes ou enceintes qui ont peur pour leur bébé uniquement.

Compensation uniquement

Les personnes ayant des problèmes de santé et ne peuvent pas jeûner, même en dehors du mois de ramadan, peuvent simplement payer une compensation.

Rattrapage plus expiration

Celle-ci est réservée pour les personnes ayant eu des rapports sexuels au cours d’une journée de ramadan.
Dans la religion musulmane, ne pas jeûner, sans raison, est un énorme péché. Ce dernier doit se repentir et rattraper toutes ses journées, jour pour jour, et ce, dès le lendemain de la fête de l’Aïd qui suit le dernier mois.

Un mois de spiritualité

Le jeûne doit s’accompagner de la lecture du Coran. Bien que cela n’est pas obligatoire, c’est un moyen qui permet d’augmenter et de consolider sa spiritualité. C’est une période qui permet d’avoir une meilleure foi. Les musulmans peuvent en profiter pour se rapprocher de Dieu, en versant également de l’argent (l’aumône) à la mosquée pour les nécessiteux ou les personnes dans le besoin (avant le jour de l’Aïd).

C’est quoi l’Aïd ?

Aïd El-Fitr a lieu, juste après le mois du ramadan. Al-Fitr se traduit par « rupture du jeûne ». Cette fête a lieu avec l’observation de la nouvelle lune. Les musulmans commencent leur journée avec une prière à la mosquée qui commence à partir de 7h, dans la plupart des pays musulmans.

Selon la tradition, les musulmans doivent porter des vêtements neufs et manger quelques dattes sur le chemin de la mosquée, tout en récitant les takbeer.

Ils sont également amenés à verser Zakaat Al-Fitr, pour aider les pauvres à se nourrir durant cette journée.

Après la prière, beaucoup d’entre eux visitent leurs parents / grand-parents / tantes / oncles… et prennent de grands repas et échangent des cadeaux (généralement de l’argent).

L’Aïd est une journée fériée dans de nombreux pays de l’Europe, y compris en France. Dans les pays arabes, la fête de l’Aïd s’étend jusqu’à 3 ou 4 jours.

Gregoire

Grégoire, 40 ans, papa de 2 enfants, je m'intéresse à tout ce qui touche de prêt ou de loin à la religion. Dans mes articles, je réponds à toutes vos questions sur dieux, la bible, les saints et les évènements liés au christianisme.