Histoire et palmarès de l’OL

Palmarès de l'Olympique Lyonnais

Fanion de l’OL

En 1917, quatre associations sportives (le L.O.U., le C.S. Terreaux, l’A.S. Lyonnaise et le F.C.L) se disputent la suprématie régionale. Cette année là, le F.C.L sortira du lot en s’inclinant en finale de la coupe de France. En 1933, Jean Mazier essaie de professionnaliser le F.C.L. Les échecs sportifs et l’arrivée de la guerre auront raison de sa volonté. Il faut attendre 1945 pour que le L.O.U. reprenne ses idées novatrices sous l’impulsion de Félix Louot. Au fil des années le L.O.U. se fait un nom au niveau national. En août 1950, le docteur Trillat et Messieurs Groslevin (Président), Carrel, Marceau, Vitalis, Maillet et Daurensan fondent l’Olympique Lyonnais.

Un riche palmarès

Le club va s’installer durablement en première division dès 1954. En 1959, le Président Groslevin cède sa place à Ferdinand Maillet qui restera aux commandes jusqu’en 1965 et sera remplacé par le Président Rochet. Déjà, l’équipe a remporté la coupe de France 1964, son premier trophée. L’idylle avec la Coupe ne fait que commencer et la foule accueille le second trophée en 1967. En 1973 la ville bascule à nouveau dans la liesse pour la « Vieille Dame ». En 1977 le Président Robert Michaux prend ses fonctions. La situation financière est critique et en 1980 la mairie de Lyon intervient pour assainir la trésorerie. Mais en 1982 l’équipe descend en Seconde Division. Les Présidents Ravet puis Mighirian ne parviennent pas à sortir de cette spirale. C’est en 1987 que Jean Michel Aulas tente de changer le cours des choses avec un projet ambitieux. Dès 1989 c’est la remontée en Division 1.

Mais il faudra attendre 2002 pour que l’Olympique Lyonnais décroche son premier titre en championnat. Le club va alors aligner sept titres de champion de France consécutifs, un record. Son palmarès affiche depuis huit Trophées des Champions. Les campagnes européennes qui s’ensuivent bien qu’infructueuses ont marqué les esprits. En 2001 il remporte sa seule coupe de la Ligue puis en 2008 et en 2012 deux nouvelles coupes de France.

Stade : Gerland (42000 places)

Partager cet article !

mm

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

Histoire et palmarès de l’OL

shares