Les bases du solfège pour les débutants : les notes de musique

Le solfège est à la base de toute composition musicale. Il permet l’écriture et l’interprétation d’une musique sur le plan rythmique et mélodique. Une partition musicale comporte une portée où sont placées des notes, symbole qui indique la hauteur (c’est à dire un son plus ou moins aigu) et la durée du son à jouer.

On entend également par solfège l’apprentissage de la musique: des exercices de difficultés croissantes servent à appréhender le rythme d’un morceau et à connaitre la hauteur des notes. une bonne connaissance du solfège facilite grandement l’interprétation d’une œuvre musicale.
Cette période d’apprentissage, dispensée généralement au conservatoire de musique, est longue et souvent fastidieuse d’autant plus qu’elle est purement théorique. Il est toutefois possible de jouer de la musique sans avoir une connaissance approfondie de la théorie à condition d’avoir une bonne oreille musicale et un bon sens du rythme. A noter que certains instruments comme la basse et la guitare peuvent être appris plus facilement grâce à des tablature ou les notes sont remplacées par des numéros qui permettent de connaitre directement la hauteur de la note.

Nom des notes de musique en solfège

La position de la note sur la portée indique son nom et sa forme (croche, ronde, double-croche, etc…) permet de connaitre sa durée qui est directement relié au tempo de la musique. Il y a en tout 12 notes ( Do, Do#, Ré, Ré#, Mi, Fa, Fa#, Sol, Sol#, La, La#, Si). L’utilisation de certaines de ces notes permet de créer des gammes.

Notation anglaise

De nombreuses partitions et tablatures sont écrites en notation anglaise. Cela est très fréquent pour le nom des accords placés au dessus de la portée. Ce petit récapitulatif du nom des notes permet de retrouver le nom français de l’accord. La notation des altérations (dièse # , bémol b, mineure m, majeure M) sont identiques en version anglaise et française.

Do = C
Ré = D
Mi = E
Fa = F
Sol = G
La = A
Si = B

La Clé de sol

Afin de pouvoir lire une partition musicale, il est nécessaire de connaitre la hauteur des notes sur la portée. Le rôle de la clé est d’indiquer la hauteur des notes sur la portée et permettre au musicien de savoir s’il doit jouer un do ou un ré par exemple..
Les notes placées sur la même ligne que la clé de sol correspondent donc à un sol. Il est alors facile de déduire toutes les autres notes de la portée.
Les partitions écrites en clé de sol sont utilisées pour les instruments de sonorité aigüe. Parmi eux, on peut citer le piano, le violon et la guitare.
Les instruments de tonalité plus grave utilise la clé de Fa .

Note de la clé de sol

Les notes situées sur les lignes de la portée sont le Mi, Sol, Si , Ré et Fa.

Clé de sol
Clé de sol

Les notes situées sur les interlignes sont le Fa, La, Do et Mi.

La Clé de Fa

La clé de Fa est utilisée pour les instruments dont la sonorité est grave. C’est le cas par exemple de la guitare basse, du violoncelle ou de la contrebasse, Comme pour la clé de Sol, elle indique que la ligne ou elle se trouve (entre les deux points) correspond à la note Fa. Elle est placée au début de la portée afin que l’interprète puisse reconnaitre les différentes notes sur la portée.

Note de la clé de Fa

Clé de fa
Clé de fa

Les notes situées sur les lignes de la portée sont le Sol, Si , Ré, Fa et La.

Les notes situées sur les interlignes sont le La, Do, Mi et Sol.

Partager cet article !