Les gammes musicales et les degrés accord en solfège

La composition et l’improvisation musicale sont basés sur les différentes gammes mineures et majeures. Les degrés d’accords font également partis des outils incontournables du musicien. C’est un des piliers du solfège.

La gamme majeure

Gammes musicales
Partition de musique

Une gamme est une série de notes qui débute par la fondamentale (tonique) jusqu’à l’octave supérieur. La gamme majeure est également qualifiée de « naturelle ». Elle a une sonorité plutôt joyeuse et optimiste.

Construction de la gamme majeure

Intervalles de la gamme majeure :

– ton
– ton
– demi-ton
– ton
– ton
– ton
– demi-ton

A partir de ces intervalles, on peut écrire n’importe quelle gamme majeure. Chaque demi-ton correspond sur un piano aux touches contiguës et sur une guitare à chaque case. Pour obtenir un intervalle d’un ton il faut donc sauter une touche de piano noire ou blanche et à la guitare une case.

Par exemple la gamme de Do s’écrit :

Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si-Do
Sur un piano la gamme majeure de Do correspond à toutes les touches blanches.

La gamme de Sol sera :
Sol-La-Si-Do-Ré-Mi-Fa#-Sol

La gamme mineure

Il existe 3 gammes mineures. La construction est identique à celle de la majeure. Le travail des gammes sur un instrument est un bon exercice pour développer son oreille musicale et acquérir de la dextérité tout en ayant une approche théorique. La connaissance de celles-ci est particulièrement intéressante dans l’improvisation et dans la composition d’une œuvre musicale.

La gamme mineure naturelle

– ton
– demi-ton
– ton
– ton
– demi-ton
– ton
– ton

La mineure naturelle de Do s’écrit :
Do-Ré-Mib-Fa-Sol-Lab-Sib-Do

La mineure harmonique

– ton
– demi-ton
– ton
– ton
– demi-ton
– ton et demi
– demi-ton

La gamme mineure harmonique de Do s’écrit :
Do-Ré-Mib-Fa-Sol-Lab-Si-Do

La mineure mélodique

– ton
– demi-ton
– ton
– ton
– ton
– ton
– demi-ton

La gamme mineure mélodique de Do s’écrit :
Do-Ré-Mib-Fa-Sol-La-Si-Do

Les relatives majeures et mineures

Il existe une étroite relation entre la gamme majeure et la gamme mineure.

Principe des relatives mineures et majeures

Si l’on compare la gamme de Do majeur et la gamme de La mineur, on s’aperçoit que les deux gammes comportent exactement les mêmes notes.

La gamme de Do majeur :
Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La-Si-Do

La gamme de La mineur :
La-Si-Do-Ré-Mi-Fa-Sol-La

Toutes les gammes relatives

Do majeur = La mineur
Sol majeur = Mi mineur
Ré majeur = Si mineur
La majeur = Fa# mineur
Mi majeur = Do# mineur
Si majeur = Sol# mineur
Fa# majeur = Ré# mineur
Fa majeur = Ré mineur
Sib majeur = Sol mineur
Mib majeur = Do mineur
Lab majeur = Fa mineur
Réb majeur = Sib mineur
Solb majeur = Mib mineur

Les degrés d’accord

Les progressions d’accords peuvent s’écrire à l’aide des degrés. L’exemple le plus caractérisque de l’utilisation des degrés en musique est le blues : la plupart des morceaux sont basés sur les degrés I-IV-V. Cette progression de 3 accords, quelque soit la tonalité (même si le Mi est très fréquemment rencontré) généralement joués sur 12 mesure donne une sonorité très blues.
La connaissance des degrés d’un style musical est donc un outils très pratique pour l’improvisation et l’écriture musicale.
Les degrés correspondent au position de la note sur la gamme.Exemple de la gamme de DO avec les degrés notés représentés par des chiffres romains entre parenthèse.

Do(I)-Ré(II)-Mi(III)-Fa(IV)-Sol(V)-La(VI)-Si(VII)

Partager cet article !