L’algorithme Panda de Google arrive bientôt en Europe

PandaFin février, Google a annoncé une mise à jour importante de son algorithme qui doit permettre d’améliorer significativement les résultats des recherches sur son moteur. Cette mise à jour se nomme « Panda » et a pour objectif de supprimer tous les sites dont le contenu est médiocre pour les internautes. Sur le principe, c’est simple et tout en l’honneur de la société Google de vouloir être de plus en plus pertinent pour ses utilisateurs. Derrière ce changement, le moteur de recherche cherche à supprimer les sites, appelés « fermes de contenus », qui polluent plus ou moins ces résultats. Mais dans la pratique, c’est une autre histoire. Google a annoncé que 12% des résultats de recherches seraient impactés par Google Panda.

Les effets de bord de Panda

Comme pour toutes les modifications majeures de l’algorithme, qui permet le classement de ses résultats, il y a des effets de bord plus ou moins importants. Pour le moment, cette mise à jour n’est appliquée qu’aux Etats-Unis mais devrait être déployée dans les semaines à venir selon les responsables de Google. Les premiers sites commencent à voir leurs audiences, en provenance de Google, chutées. Certaines fermes de contenus ont vu une baisse de plus de 90% d’internautes venant du moteur de recherche. Mais, dans le sillage de ses sites, il y a aussi de nombreux sites légitimes qui n’auraient pas du être sanctionnés. Surtout que cette sanction n’impacte pas les pages incriminées mais les sites entiers !

Critères de la sanction

Difficile de déterminer une liste exacte des critères utilisés, par Google, pour déterminer si un site doit être sanctionné. Après avoir vu quelques récentes vidéos sur le sujet, voilà ce que l’on peut en dire sur les critères à avoir pour ne pas être sanctionné :

  1. Les pages doivent proposer un contenu unique.
  2. Le contenu doit être important.
  3. Les pages ne doivent pas être inondées de publicités.
  4. Les sites doivent faire des liens externes et internes.

La liste des critères doit être longue mais ces quatre points nous semblent importants pour plusieurs raisons. Le point 1 porte sur le contenu unique. Les textes pertinents sont souvent repris par d’autres sites sans le consentement de l’auteur. Ce texte peut être copié plusieurs centaines de fois, alors comment Google peut détecter l’original dans ce tas de copies ? Pour le point 2, il n’est pas rare, pour un site, d’avoir une multitude de pages avec un contenu de faible taille. Par exemple, les forums où certains sujets ne reçoivent aucune réponse, les pages d’actualité qui informent de faits sans réels développement. Le conseil de Google est de mettre la meta en « noindex » pour que ses pages ne soient pas indexées. C’est facile à dire mais cela peut-être difficile à faire pour un bon nombre de sites, surtout s’ils comptent plusieurs dizaines de milliers de pages. Le point 3 est assez critiques. Les éditeurs de sites, qui utilise la régie publicitaire Adsense, doivent suivre des règles strictes. L’une des règles est le nombre possible de pubs sur une page. Avec Adsense, on peut mettre 3 blocs contextuels, 2 listes de liens et 1 barre de recherche si mes souvenirs sont bons. Mais que va penser Google Panda, si une page affiche ses 6 éléments sur une page avec peu de contenu ? Pour finir le point 4, l’une des caractéristiques d’une ferme de contenu est l’absence de liens vers des sites extérieurs. De nombreux webmasters ont évité de faire des liens externes pour limiter la diffusion du Pagerank (indice de popularité de Google) en dehors de leur site.

Les précautions à prendre

De nombreux gérants de sites ont peur de l’arrivée de Google Panda en Europe. Je leur conseille de faire un bilan de leurs sites en identifiant les pages qui pourraient poser des problèmes et de les améliorer : chercher et trouver les pages à faibles contenus et les améliorer. Ce ne sera, de toutes manières, que bénéfiques pour le site et bien sûr pour les internautes.

Encyclopédie gratuite © -25/03/2011

Encyclopédie Quantum

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

L’algorithme Panda de Google arrive bientôt en Europe

Real Time Web Analytics