Le principe du puits canadien, une climatisation écologique

Le puits canadien est un système géothermique simple qui permet de réguler l’air entrant dans le logement.

Principe du puits canadien

Dans une installation conventionnelle, l’air est directement aspiré de l’extérieur. Ici le principe consiste à faire passer l’air dans une conduite enterrée à environ 1 mètre 50  de profondeur sur une distance d’environ 25 mètre avant de rentrer dans l’habitation.

  • En été, la température à 1m50 de profondeur est d’environ 15 °C. L’air chaud venant de l’extérieur est donc refroidi avant d’entrer dans l’habitation.
  • En hiver, c’est phénomène inverse, l’air se réchauffe au contact de la terre dont la température reste en général au dessus de 5°C.

Dans les 2 cas le puits canadien permet de faire d’importante économies d’énergie. De plus, c’est agréable pour vos voisins car le puits canadien ne nécessite aucune installation de système de ventilation, comme pour les climatisation, à l’extérieur de votre habitation. Cela a donc pour effet de ne pas faire de nuisances sonores pour vos voisins. Ce qui est aussi très important, c’est l’entretien d’un puits canadien ne coûte pas des sommes importantes. Au final, l’investissement de départ est assez vite rentabilisé et votre confort est bien supérieur.

Installation du puits canadien (Exemple)

Une gaine est enterrée à environ 1,5 m de profondeur. La matière de la gaine est soit du PVC, du polyéthylène, de la fonte ou du béton avec des conductibilités thermiques (et donc des performances) différentes suivant les matériaux. Le diamètre du tuyau est de l’ordre de 150 mm. Attention son installation n’est pas possible dans tous les terrains. Sur les terrains volcaniques dégageant du radon radioactif (en Auvergne par exemple), des précautions d’étanchéité doivent être prises pour éviter toute contamination.

Puits canadien
Puits canadien : Principe de fonctionnement

Exemple du puits canadien en utilisation hivernale

Partager cet article !