La pile à combustible : l’énergie propre

Les piles à combustible mettent en jeu des réaction d’oxydoréduction où l’oxydant est le comburant et le réducteur le carburant. Plusieurs combustibles sont possibles mais la plus connue et la plus développée est la pile à hydrogène (H2)

Pile à hydrogène

La pile est alimentée en dihydrogène (H2) et en oxygène (O2).
Dans le cas ou l’oxydoréduction est réalisée en milieu basique on a :

– au pôle positif de la pile (cathode), le comburant est dans ce cas l’oxygène  est réduit suivant la réaction :
1/2 O2 + H2O + 2 e –> 2OH

– au pole négatif, il y a oxydation de l’hydrogène selon la réaction :
2OH + H2 –> 2H2O + 2 e

La réaction globale s’effectue donc selon la réaction :

1/2O2 + H2–> H2O

La pile à combustible à hydrogène produit donc de l’eau d’où son intérêt sur un plan écologique. La force électromotrice de la pile théorique est de 1,23V  mais la tension est en pratique inférieure à 1 volt.
Schéma de la pile à combustible

mm

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

La pile à combustible : l’énergie propre