Efficacité des matériaux d’isolation

L’isolation de l’habitation est essentielle. Les déperditions moyennes dans une maison neuve sont réparties de la façon suivante :

  • murs :20%
  • plancher bas : 20 %
  • ponts thermiques : 20 %
  • fenêtres :15%
  • aération : 15 %
  • toiture : 10 %
Laine de mouton

Laine de mouton

De nouveaux matériaux aux très bonnes performances isolantes sont désormais disponibles sur le marché. Ces matériaux d’origine naturelle présentent l’avantage de ne pas être nocifs.

Résistance thermique

Elle est définie suivant sa résistance thermique R en m².K/W qui dépend de la conductivité thermique du matériaux λ en W/m.°C (la résistance thermique est légale à l’épaisseur du matériaux divisé par sa conductivité thermique). Ces 2 grandeurs permettent de comparer l’efficacité des isolants. Plus la valeur de λ est faible ( ou plus la valeur de R est grande ) plus le matériaux est isolant.
La norme RT2012 fixe des valeurs minimales de R suivant les parties à isoler.

  • combles :8
  • murs : 4
  • plancher-bas : 4

La prochaine réglementation RT2020 prévue pour 2021 est encore plus exigeante.

Les travaux d’isolations peuvent donner droit à un crédit d’impôt et à des aides financières.aux propriétaires mais aussi aux locataires

Les différents matériaux isolants

Les fibres minérales : la laine de verre et de roche sont les matériaux d’isolation traditionnel. Ils présentent malheureusement le désavantage d’être à l’origine d’irritation. Il est donc préférable de se tourner vers des isolants écologiques tout aussi performants. Les matériaux écologiques : laine de mouton, plume de canard, la ouate de cellulose, les fibres de bois, la laine de chanvre, le textile, le roseaux… un grand choix que vous pouvez retrouver sur la fiche sur les matériaux isolants écologiques

mm

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

Efficacité des matériaux d’isolation