Le pneu automobile : conseils et contrôles

Sécurité et pneuLe pneu est organe de sécurité essentiel au véhicule. Il a une influence directe sur la tenue de route, les distances de freinage et la consommation automobile.

Le pneu en détail

Si à première vue, la composition d’un pneu semble simple, il contient en réalité un grand nombre de composants.
La bande de roulement (partie visible du pneu en contact avec la route) est constituée de caoutchouc réticulé (formation de pont de soufre entre les chaînes de caoutchouc) obtenu lors de l’opération de vulcanisation permettant de rigidifier la matière.
Mais sous cette couche de caoutchouc se cachent de nombreux composés : des armatures métalliques, des nappes synthétiques et métalliques qui vont permettre d’atteindre les caractéristiques du pneu souhaitée.
Parmi les innovations récentes, citons le pneu vert de Michelin, où le noir de carbone présent dans la gomme a été en partie remplacé par de la silice. Avec une plus faible résistance au roulement, les conséquences sur la consommation automobile sont intéressantes : une diminution de la consommation en carburant d’environ 3% et donc une diminution des émissions de CO2. Sa longévité est également accrue, ce qui rend ce pneu compétitif malgré la différence de prix.

Bien utiliser ses pneus

Pour une conduite en toute sécurité et économique, voici quelques conseils pour mieux utiliser ses pneus.

La pression : elle doit être contrôlée idéalement tous les mois. Le sur-gonflage et le sous-gonflage engendre un échauffement du pneu avec des risques d’éclatement et une usure prématurée du pneu. Une mauvaise pression entraîne également une augmentation de la consommation de carburant

L’équilibrage : il assure une bonne rotation du pneu. Un mauvais équilibrage entraîne des vibrations et une usure prématurée du pneu souvent en facette.

L’usure :  Au creux des sculptures du pneu, se trouvent des petits témoins. Lorsque la gomme est usée et qu’elle atteint ces témoins, le pneu doit être changé. Il faut également vérifier que l’usure soit uniforme sur le pneu. Dans le cas contraire, des, problèmes d’équilibrage, de parallélisme ou de sous-gonflage sont à  rechercher.

Partager cet article !