Plantes dépolluantes – Purifiez votre intérieur des COV

Plante dépolluante

De nombreuses études montrent que la pollution intérieure peut-être largement supérieure à celle de l’extérieur. En cause, les vernis, les colles, les peintures, les solvants qui dégagent des COV (composés organiques volatils). Les composés issus de la chimie sont pour la plupart irritants, voire toxiques. Par ailleurs, l’exposition à cette pollution est d’autant plus importante que l’on passe une grande partie de notre vie à l’intérieur.Le premier réflexe pour lutter contre cette pollution est d’aérer tous les jours au moins 15 minutes l’habitation.

Dépolluer son intérieur avec les plantes

Certaines plantes sont réputées pour absorber des polluants couramment rencontrés à l’intérieur de habitations. Une plante permet de dépolluer une pièce d’environ 10m².

Le chlorophytum
: Très efficace contre les COV comme le folmaldéhyde, le benzère, le toluène. Très robuste, facile d’entretien et pas chère (environ 4€ la plante), c’est la plante à se procurer en priorité.

Le dracanéa : Il permet d’éliminer comme le chlorophytum le benzène,le formladéhyde, le toluène, le xylène et le trichloréthylène

La sanséviéria : cette plante robuste et demandant peu de soins permet de lutter contre les même polluants que les deux précédentes.

Le cactus : à placer sur un bureau d’ordinateur, le cactus lutte contre la pollution due aux ondes

Les principaux polluants

  • Le formaldéhyde est composé toxique qui se dégage des meubles en agglomérés car il entre dans la composition de certaines colles utilisées pour agglomérer les particules de bois.
  • le benzène : composé cancérigène reconnu
  • le toluène : composé aromatique nocif présent dans les peintures et vernis
  • xylène : entre dans la composition de certaines peintures, présent dans les parquets
  • l’ammoniaque : produits d’entretien
  • monoxyde de carbone : chaudières et cheminées
  • les ondes électromagnétiques : Wifi, téléphone, équipements multimédias

Partager cet article !