Les traboules du vieux Lyon

Les traboules sont typiquement lyonnais, ce mot viendrait du mot  » trans-ambulare » qui signifie a travers et parcourir, pour une définition plus complète et plus parlante on parle « d’une allée qui traboule » c’est à dire une allée qui traverse.

Visiter les traboules du vieux Lyon

C’est donc un passage traditionnel qui permet d’aller et venir d’un immeuble à un autre. Pour beaucoup les traboules sont des passages raccourcis connus par les habitants lyonnais qui ont une connaissance implacable sur les lieux. Les traboules sont présentes dans le vieux Lyon, mais certaines sont peu visibles et assez secrètes. D’autres sont fermées au public par mesures de sécurité.
Souvent étroites, ces traboules sont des voies réservées uniquement aux piétons. C’est un passage exigu qui lie une rue à une autre par un petit couloir d’entrée rejoignant ainsi un ou plusieurs bâtiments.

Dans une ancienne époque, on pouvait trabouler de la place Comédie à la rue Belle-Cordière, grâce a des petites galeries existantes entre les immeubles. Certaines traboules ont deux entrées, une entrée noble et une entrée de service comme c’est le cas au 24, rue Saint Jean à proximité de la place Bellecour. Même si certaines traboules sont fermées au public, plusieurs parcours sont proposés par la ville de Lyon, notamment cinq parcours atypiques comme ceux de la Croix- Rousse Ouest et Croix- Rousse Est, mais aussi la presqu’ile centre et nord et Saint Jean. Il faut savoir que les traboules à la Croix-Rousse sont issus de la construction des immeubles de canut.

Traboule du vieux Lyon
Un des traboules que l’on peut visiter

Lyon est une ville pleine de surprises ou l’on peut découvrir à deux pas du centre ville, un Lyon atypique qui regorge de souvenirs et d’histoires.

Partager cet article !