L’Amphithéâtre des 3 Gaules (Son histoire)

Joyau architectural de l’époque gallo-romaine, l’amphithéâtre des 3 Gaules, situé à Lyon, s’avère être un monument dont les vestiges méritent d’être visités par tout amateur d’histoire antique.

Probablement construit en 19 ap. J.C, sous le règne de Tibère, l’amphithéâtre des 3 Gaules fut érigé auprès de la colline de la Croix-Rousse. Une inscription retrouvée sur l’un des blocs de l’amphithéâtre nous révèle également que la construction du monument fut financée par une ancienne famille aristocratique gauloise de Saintes. En outre, les mêmes inscriptions mettent en exergue le rattachement de l’amphithéâtre des Trois Gaules au sanctuaire célébrant le culte impérial.

L’amphithéâtre des 3 Gaules en l’an 12

En effet, en l’an 12 de notre ère, Auguste, afin de favoriser l’adhésion des provinciaux à la domination et aux mœurs romaine, décida d’établir à Lyon (Lugdunum à l’époque) un autel dédié à Rome et à Auguste. Chaque année, s’y réunissaient les délégués des soixante cités des Trois Gaules afin de célébrer le culte de la Divinité Roma à laquelle est associée Auguste. Ainsi, l’amphithéâtre des Trois Gaules, qui comptait alors 1800 places, accueillait des jeux dont le spectacle était réservé aux délégués venus célébrer le culte impérial.

Amphithéâtre des 3 Gaules

Amphithéâtre des 3 Gaules :

source image : http://www.patrimoine-lyon.org

A l’époque suivante, en raison de spectacles uniquement proposés aux délégués, l’amphithéâtre des Trois Gaules présentait des dimensions extérieures modestes (81 mètres sur 60 mètres) comparées à celles de l’amphithéâtre de Nîmes (133 mètres sur 101 mètres). Toutefois, sous le règne d’Hadrien au IIème siècle, l’amphithéâtre des Trois Gaules connut quelques modifications de taille grâce à l’initiative du procurateur de la région Lyonnaise, C. Julius Celse, qui fit bâtir un système de galeries autour du bâtiment, accroissant ainsi ses dimensions à 105 mètres sur 80 mètres. Désormais, l’amphithéâtre compta 20 000 places et put accueillir, non plus seulement l’élite des délégués, mais aussi les habitants de Lyon et des environs, devenant ainsi l’un des plus fameux lieux de loisirs de la Gaule romaine. Toutefois, l’amphithéâtre des Trois Gaules fut aussi le témoin d’événements tragiques tel le martyre de Sainte Blandine en 177.

mm

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

L’Amphithéâtre des 3 Gaules (Son histoire)