La biennale de la danse (festival à Lyon)

La biennale de la danse, festival ayant lieu à Lyon, fut créer en 1984 dans un projet d’innovation culturelle. Voulant rendre un hommage à ce qui est souvent considéré comme un art, tout les deux ans, vers la fin de l’été, se réunit l’ensemble du monde de la danse, professionnels et amateurs.

Mais plus qu’une réunion de danseurs ou de chorégraphes, les biennales de la danse tentent de faire découvrir à chacun un de ses univers particulier. Chaque biennale est en ce sens unique. Lors de la première édition, le thème voulu fut celui de l’histoire des grands maîtres de la danse au XXe siècle (Martha Graham, Merce Cunningham, Paul Taylor, Roland Petit, Reinhild Hoffmann). Mais la biennale suivante fut centrée autour de Mary Wigman. Le festival lui rendit ainsi un hommage via un focus sur l’expressionnisme allemand (Kurt Jooss, Suzanne Linke, Gerhard Bohner…).

A l’heure d’aujourd’hui, et cela grâce au succès mondial croissant que connait le festival, on compte prêt de 14 Biennale de la danse à Lyon :

1984 : l’histoire des grands maîtres de la danse au XXe siècle

1986 : Mary Wigman et l’expressionnisme allemand

1988 : L’histoire de la danse en France. De la naissance du ballet, en passant par l’histoire du « Roi Danseur » jusqu’à l’essor de la danse contemporaine.

1990 : Un siècle de danse aux Etats-Unis. Biennale consacrée à la modern danse américaine. Début du succès mondial du festival.

1992 : Pasion de Espana. Consacrée à l’Espagne la Biennale cette année là amene la ferveur Espagnole au coeur de Lyon. Analysant la danse Ibérique, on y voit un mélange d’imagination et de tradition, notamment de celle du flamenco.

1994 : Mama Africa. Biennale voulant étudier les sources noires africaines de la danse à travers le monde. Il y a donc une étude historique de la danse « noire », de l’esclavage à son rayonnement mondial.

1996 : Aquarela do Brasil. Voulant faire découvrir les festivité de la danse Brésilienne, il y aura eut un hommage au Carnaval de Rio et à l’action des écoles de samba.

1998 : Mediterranea. La Biennale évoquera le bassin méditerranéen pour parler de la paix. C’est un festival tourné vers le rapport aux corps. L’histoire de la danse Israélienne sera le clou du spectacle.

2000 : Les routes de la soie. Mettre en relation les danses du continent asiatique et leurs relations avec la religion, la spiritualité, la philosophie.

2002 : Terra Latina. Etude du continent Sud Americain qui hésite entre devenir une colonie nord-américaine ou bien un contrepoids nécessaire, sur le plan économique et culturel.

2004 : Europa. Les danses de l’Europe .

2006 : La danse à l’air des villes. Comment celle ci ce développe dans le monde urbain.

2008 : Retour en avant. Biennale consacrée à l’influence des grands danseurs de l’histoire sur la danse contemporaine.

2010 : Encore! Festival consacré à la création, au libre cours des passions.

mm

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

La biennale de la danse (festival à Lyon)

Real Time Web Analytics