Jon Batiste, Olivia Rodrigo, Billie Eilish, Justin Bieber… découvrez ce que réserve la 64e édition des Grammy Awards à Las Vegas

Culture

Le talentueux jazzman multi-instrumentiste Jon Batiste est le grand favori de cette 64e édition, avec onze nominations au total.

La 64e grand-messe des Grammy Awards se réunit dimanche à Las Vegas pour distribuer ses prix, équivalents des Oscars pour l’industrie musicale américaine, avec l’éclectique jazzman Jon Batiste en pole position au milieu d’une meute de pop stars, et la révélation Olivia Rodrigo en embuscade.

Pour la première fois de l’histoire de cette compétition toute en lumières et paillettes, le gala se tiendra à Las Vegas, les organisateurs ayant dû reporter à cause de la pandémie la cérémonie initialement prévue à Los Angeles le 31 janvier dernier. Autre changement notable cette année : l’Académie des arts et sciences de l’enregistrement, régulièrement accusée de privilégier les artistes blancs et masculins, a augmenté le nombre de nominations (de huit à dix) dans les quatre catégories phares des Grammy Awards pour doper la diversité.

La mégastar canadienne Justin Bieber, coqueluche des réseaux sociaux, sera en lice dans huit catégories, tout comme H.E.R., chouchoute des Grammy Awards, et l’étoile montante Doja Cat, lors de cette soirée de gala qui sera présentée par l’humoriste Trevor Noah. Autre enfant chérie de l’Académie, Billie Eilish, fraîchement oscarisée avec la chanson du dernier James Bond (No time to die), briguera sept trophées au total mais risque cette fois de trouver sur son chemin l’encore plus jeune Olivia Rodrigo.