La morille comestible où la retrouver et comment la reconnaître

La morille est un champignon comestible assez rare, particulièrement apprécié des gourmets, à condition de le consommer bien cuit, sinon il est toxique. On peut ramasser une morille sans risque de confusion avec une autre espèce, car elle est très facilement reconnaissable avec son chapeau un peu particulier, brun foncé, en forme de cône et ponctué d’une multitude de petites alvéoles.

la morille, un excellent champignon
Belle morille

Ses terrains de prédilection ne sont pas les mêmes que ceux de la plupart des champignons, à savoir les grands bois de conifères et de feuillus. La morille préfère les espaces dégagés, plutôt en plaine ou moyenne montagne, comme les talus, les friches, les brûlis, les taillis, les bords de routes ou de ruisseaux, les vergers ou encore les lisières de bois de frênes qu’elle apprécie tout particulièrement. Le plus étonnant, c’est qu’elle est capable de pousser dans les endroits les plus incongrus, comme au milieu de zones de travaux, de terrains vagues ou encore à proximité de vieilles ruines. En fait, la morille aime surtout les sols calcaires, un peu sablonneux, et si possible, bien retournés.

C’est un champignon exclusivement de Printemps. Sa période de cueillette s’étale de mars à mai, plus spécialement après des chutes de pluies chaudes. En France, la morille se trouve surtout dans l’Est, mais aussi dans les grandes régions du Sud-ouest où le ramassage des champignons est une tradition très ancrée (Périgord et Limousin). Ailleurs, elle est un peu plus rare, mais il est possible d’en trouver ponctuellement.

Il existe plusieurs espèces de morilles, toutes sont comestibles à condition de ne pas les manger crues. La cuisson permet en effet d’éliminer leurs toxines. Les espèces les plus courantes de morilles sont :

  • la morille grise,
  • la morille des jardins,
  • la morille conique,
  • la morille costée,
  • la morille ronde.

Caractères distinctifs

La morille comestible est caractérisée, par un parfum agréable et un chapeau de forme ovale. Celui-ci de couleur noirâtre, divisé en alvéoles est semblable à une éponge. Ce champignon d’environ 10 cm a une teinte qui varie du gris au jaune, plus ou moins marqué. Son large pied blanchâtre est creux. Ce champignon est de la même famille que le Mitrophora semilibera dit morillon. De taille identique ce dernier a néanmoins un chapeau conique et plus petit que celui des morilles. Les qualités gustatives du morillon sont certes appréciables par contre son parfum peut être très désagréable.

  • Chapeau : 5 à 10 cm de haut pour 4 à 5 de large de couleur brun jaunâtre.
  • Pied : trapu, gros à la base et sillonné grossièrement.
  • Chair : blanche et peu épaisse, odeur agréable et douce.

Habitat de la morille comestible

Ce champignon pousse de mars à mai en lisière des bois et dans les taillis.

Culinaire : Comme le cèpe de Bordeaux c’est un excellent comestible

Image par Nadine Doerlé de Pixabay

Partager cet article !