Fiche signalétique du Bolet satan

Le bolet satanLe Bolet de Satan (Boletus satanas) est la plus grosse espèce de bolets européenne. Avec son chapeau à larges bords pouvant mesurer jusqu’à 30 cm de diamètre, ses spores orangées virant au bleu au toucher, et son pied ventru rouge-jaune-orangé, le bolet de Satan ne passe pas inaperçu. On le trouve à partir du début de l’été dans les bois de chênes, châtaigniers, hêtres et de charmes.

Caractères distinctifs

  • Chapeau : 8 à 30 cm de forme convexe et souvent irrégulier.
  • Pied : 5 à 10 cm, renflé et atténué aux 2 extrémités.
  • Chair : Épaisse et jaunâtre claire et bleuissant à la cassure (surtout par temps humide)

Habitat du bolet satan

Il apprécie les sols calcaires et les régions chaudes. Son lieu de prédilection est donc le Sud, mais on peut le trouver aussi dans les régions du Nord lorsque l’été a été chaud et pluvieux. Il aime le soleil, son lieu de prédilection sera donc, les bords de chemin, sentiers ou les clairières.  Il dégage au premier abord une odeur discrète qui devient rapidement désagréable, voire fétide. On peut le confondre avec le Bolet à pied rouge ou le Bolet blafard. Très toxique à l’état cru, il devient consommable pour d’autres à condition de prendre des précautions pendant sa cuisson.  Le bolet de Satan ne semble pas présenter de grandes qualités gustatives et est responsable de nombreux troubles digestifs, alors, de préférence, passez votre chemin. Le bolet satan apparait sous les feuillus (Hêtres et Chênes) vers la fin du printemps et tout l’été.

Culinaire : toxique. la confusion est possible avec certains bolets comestibles. Il est toutefois très éloigné du cèpe de Bordeaux et la confusion n’est guère possible entre ces deux champignons

Partager cet article !