La race du Dobermann : morphologie et caractère du chien

Vers les années 1870, Frédéric Louis Dobermann, un percepteur des impôts allemand, eut l’idée de croiser un Pinscher avec un Rottweiler afin d’obtenir un chien de défense efficace, rapide et agile. En effet, Monsieur Dobermann souhaitait protéger ses importants transports de fonds contre d’éventuels voleurs. Il venait de créer les bases d’une nouvelle race canine qui allait faire le tour du monde.

Légende ou réalité, cette histoire montre que le Dobermann est un animal créé de toutes pièces, censé être un gardien aux qualités physiques accrues. A la fin du XIXe siècle, un éleveur du nom de Goller apporta des améliorations supplémentaires au Dobermann en lui conférant une élégance et un maintien. Dès 1908, des éleveurs américains prirent le relais et travaillèrent encore sur cette élégance. Ainsi naquit le Dobermann tel que nous le connaissons.

La morphologie du chien

A l’âge adulte, un Dobermann pèse de trente à quarante kilos. Sa robe est noire et feu, avec un poil ras et lisse. Il mesure environ soixante-huit centimètres pour une femelle et jusqu’à soixante-douze centimètres pour un mâle. Il est musclé, avec un port très digne. Les yeux en amandes et les oreilles tombantes, le Dobermann a la queue coupée dans une grande majorité des cas. Sa longévité est de douze ans en moyenne. Il est naturellement puissant et a besoin de beaucoup d’exercice.

  • Taille : Mâle de 68 à 72cm et femelle de 63 à 68 cm.
  • Poids : entre 30 et 40 kg
  • Poil : ras, lisse et dur, de longueur courte.
  • Couleur : Robe noire avec des marques acajou sur la poitrine, les joues, les lèvres, les arcades et ainsi que sur la poitrine et les membres.



Education et caractère du Dobermann

Le Dobermann dispose d’un caractère assez fort, aussi il est bon d’entreprendre son éducation dès le plus jeune âge. Lui apprendre où se trouve sa gamelle, ce qu’il a le droit de manger ou pas, où faire ses besoins sont des règles de base. De même, il faut lui indiquer où il peut dormir et éviter de le laisser venir sur le lit. Il est essentiel de garder à l’esprit qu’il va grandir rapidement! Tout ce qui ne sera pas acquis à ce moment-là pourra devenir une source de contrariété pour l’animal comme pour le maître. Marcher en laisse et répondre à l’appel de son nom, se coucher et rester tranquille sont des notions de la vie quotidienne qu’on peut développer grâce à un bon dressage auprès d’un professionnel.

Comme tout animal, le Dobermann a besoin d’affection. Il faut donc lui en témoigner lorsqu’il le mérite. Il deviendra ainsi un très fidèle compagnon.

Le dobermann

Crédit photo : Stéphane Riom

Encyclopédie Quantum

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

La race du Dobermann : morphologie et caractère du chien

Real Time Web Analytics