Le cheval Boulonnais : un équidé robuste

Photo du Cheval Boulonnais
Photo du Cheval Boulonnais

Le boulonnais est un cheval traditionnellement présent dans les régions du Pas de Calais, du Nord, ou encore de la Somme. Il s’agit d’un cheval de trait au caractère plutôt calme et doux.

Les origines du cheval boulonnais

La légende raconte que ce cheval aurait des origines arabes. En effet, les juments de la région se seraient accouplées avec les chevaux africains de l’armée romaine lors du passage de Jules César en 54 avant Jésus-Christ. Il est évidemment impossible de vérifier ces dires. Dans tous les cas, le boulonnais présente une morphologie tout à fait adaptée à ses conditions de vie géographiques et climatiques. Il faut attendre le XVII ème siècle pour voir pour la première fois apparaître le nom de « cheval boulonnais ».

La morphologie de la race boulonnaise

Le boulonnais mesure de 1m55 à 1m60, et il pèse en moyenne 750 kg selon sa taille ou son sexe. Sa robe est aujourd’hui déclinée autour de nuances grises, alors qu’elle pouvait être noire à l’époque. On distingue le boulonnais des autres chevaux grâce à sa grande croupe, de forme arrondie. Sa queue particulièrement touffue, et toujours attachée en hauteur, est aussi une de ses caractéristiques. Enfin, on peut qualifier son port de tête d’élégant.

Les utilisations de ce cheval trapu

C’est un cheval très trapu. Il est donc particulièrement efficace pour ce qui est de traîner, ou même de porter des charges sur la distance. Au XIX ème siècle, il est utilisé pour déplacer de lourds blocs de pierre, puis comme cheval d’artillerie. Des années 1950 à 1980, sa viande est consommée en grande quantité. Le nombre d’animaux diminuent alors considérablement.

Aujourd’hui, le cheval est surtout utilisé pour l’attelage ou la monte. Grâce à son caractère calme, il convient aux débutants. Sa force et son efficacité lui permettent également de figurer dans les palmarès des compétitions équestres.

Partager cet article !