Le cheval Ardennais : pour le trait

Il existe différentes races de chevaux dont chacune est utilisée par l’homme de manière diverse. L’ardennais est une l’une de ces races.

Les origines de la race Ardennaise

Celle-ci est très ancienne car elle était déjà présente pendant l’antiquité romaine. L’ardennais est avant tout un cheval de trait qui fut utilisé pour tracter le matériel militaire au cours du 19ème siècle. Par ailleurs, cette race doit son nom à la région des Ardennes car c’est au sein de celle-ci que ce type de cheval est élevé. Néanmoins, il est aussi possible de trouver l’ardennais au nord-est de la France mais aussi en Belgique et au Luxembourg.

Cheval ardennais

Morphologie du cheval Ardennais

Ce cheval peut mesurer jusqu’à 1m62 et son poids peut varier entre 700 et 1 000 kgs à l’âge adulte. Par ailleurs, ses oreilles sont assez petites et pointues et son corps est très massif et musclé. C’est grâce à cette morphologie que l’ardennais est principalement utilisé pour tracter du matériel très lourd. De plus, sa robe est généralement baie ou rouanne ce qui signifie que ce cheval à le corps et la crinière marron et que seul ces jambes et sa queue sont noires.

L’homme et la race

L’ardennais peut être utilisé par l’homme de différentes façons. En ville, cette race de cheval peut servir à tracter des calèches afin de balader les visiteurs d’une manière pittoresque. Néanmoins, on s’en sert principalement pour l’agriculture lorsqu’il faut labourer les champs mais aussi pour effectuer un débardage en forêt. Cela consiste à transporter les arbres abattus et l’ardennais à l’avantage d’être beaucoup plus fins que des machines mas aussi beaucoup plus écologique. Par ailleurs, cette race n’est presque jamais utilisée pour porter des cavaliers car il ne possède pas les qualités requises pour être considéré comme un cheval de selle.

L’ardennais est donc un cheval de trait utile aux hommes afin de transporter des matériaux lourds. De plus, cette race est très docile donc il est très simple de l’élever et de l’éduquer.

Partager cet article !

mm

Auteur : La rédaction

Merci d"avoir lu notre article :

Le cheval Ardennais : pour le trait

shares